GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Aujourd'hui
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Inde: 67 morts, 50000 déplacés par les inondations au Kerala (officiel)
    • Libye: 45 miliciens condamnés à mort pour avoir tué des manifestants anti-Kadhafi en 2011 (ministère)
    • Viaduc effondré à Gênes: Rome confirme qu'il va révoquer la concession de la société autoroutière Autostrade per l'Italia
    • Le gouvernement italien déclare l'«état d'urgence» pour 12 mois à Gênes
    • Embargo en Corée du Nord: Washington sanctionne deux sociétés russe et chinoise
    • Le Qatar promet 15 milliards de dollars d'investissements directs en Turquie (présidence turque)
    Asie-Pacifique

    Inde: dans le Karnataka, le parti de Modi face à un revers inattendu

    media Les partisans de l'opposition à Kolkata, vendredi 18 mai 2018. REUTERS/Rupak De Chowdhuri

    C'est un coup de massue pour le BJP au Karnataka. Le parti du Premier ministre Narendra Modi, qui pensait avoir remporté les élections, a finalement été coiffé au poteau par la coalition formée par le Parti du Congrès, son rival national, et une importante formation régionale.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

    Dans le sud de l'Inde, le résultat d'importantes élections régionales dans l'Etat du Karnataka est enfin connu. Après cinq jours de bras de fer et de manœuvres entre le parti nationaliste hindou BJP (Bharatiya Janata Party, Parti du peuple indien) du Premier ministre et une coalition formée à la dernière minute par les deux principaux d'opposition, c'est cette dernière qui a obtenu une majorité absolue.

    Elle prend le contrôle de cette région de 70 millions d'habitants, qui devient ainsi l'un des derniers bastions résistant au raz-de-marée BJP à travers le pays. Tout proche de la majorité absolue, Le Bharatiya Janata Party avait tenté de passer en force depuis mardi dernier, allant même jusqu'à nommer le nouveau chef du gouvernement du Karnataka.

    Deux petits jours puis démissionne

    Ce dernier aura occupé sa fonction pendant deux jours seulement. Il a annoncé sa démission peu après 16h heure locale ce samedi, dans un long discours dans lequel il a dénoncé les manœuvres et « l'alliance contre nature » de l'opposition. De son côté, le Parti du Congrès a accusé le BJP de corruption pendant la campagne, et notamment d'avoir séquestré deux de ses députés, afin de les empêcher de voter samedi après-midi.

    La Cour suprême avait en effet ordonné vendredi un vote définitif à l'assemblée régionale, laissant 24 heures au BJP pour prouver qu'il détenait une majorité absolue de députés. Surpris par ce court délai, le parti n'a pas eu le temps de refaire son retard. Pour le Congrès, ce scrutin pourrait être le schéma directeur pour battre le BJP aux législatives de 2019.

    → À relire : Le BJP en passe de s'emparer de l'Etat du Karnataka

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.