GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Trump confirme le retrait américain d'un traité sur les armes nucléaires avec la Russie
    • Mort de Khashoggi: l'UE exige une enquête complète, que les responsabilités soient établies
    • Nigeria: 55 morts dans des violences intercommunautaires dans le nord (présidence)
    • Le Mexique ouvre sa frontière avec le Guatemala à des femmes et des enfants migrants du Honduras
    • Mort de Khashoggi: Paris réclame une «enquête exhaustive», note que beaucoup de questions restent «sans réponse» (Le Drian)
    Asie-Pacifique

    Les journalistes taiwanais écartés de l’assemblée générale de l’OMS

    media Le ministre de la Santé taiwanais Chen Shih-chung, lundi 21 mai, à l'Assemblée mondiale de la santé (AMS). Fabrice COFFRINI / AFP

    Taiwan n'a pas reçu d'invitation à la 71e Assemblée mondiale de la santé (AMS) qui a débuté lundi à Genève. C'est la deuxième année consécutive que Taipeh est écarté de ce grand rendez-vous décisionnel de l'OMS. Ce mardi, même les journalistes taiwanais ont été empêchés de couvrir l'événement. Un isolement qui en dit long sur les pressions exercées par Pékin, y compris au sein des organisations internationales.

    Le ministre de la Santé taiwanais Chen Shih-chung ne décolère pas. Il accuse les Nations unies de violer la liberté de la presse en interdisant aux journalistes taiwanais de couvrir un événement aussi important que celui de l'Assemblée mondiale de la santé. « Un acte inacceptable », selon lui et qui pourrait avoir de graves conséquences pour les 23 millions de Taiwanais privés d'informations sur des enjeux de sécurité sanitaire.

    Lundi déjà, Taipeh avait protesté contre la décision de l'OMS d'exclure Taiwan de sa 71e édition, pour la deuxième année consécutive. L'ONU avait expliqué que les détenteurs d'un passeport taiwanais ne pouvaient pas accéder à des bâtiments des Nations unies, Taiwan n'étant pas officiellement reconnu par l'Assemblée générale.

    L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu à demi-mot qu'elle n'était pas en mesure d'inviter les représentants diplomatiques ni les journalistes taiwanais tant que des solutions au conflit entre la Chine continentale et Taiwan n'étaient pas trouvées. Taiwan avait pu participer entre 2009 et 2016 en tant qu'observateurs à toutes les assemblées de l'OMS.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.