GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Annulation du sommet de Singapour: la Chine dans l'expectative

    media Les présidents chinois et nord-coréen, Xi Jinping et Kim Jong-un, le 28 mars à Pékin. CCTV / AFP

    « L’annulation du sommet Kim-Trump est un coup dur pour le progrès sur la péninsule coréenne », note la presse chinoise ce 25 mai. Pour l’heure, Pékin n’a pas encore réagi officiellement mais les déclarations répétitives selon lesquelles « la Chine est indispensable pour la dénucléarisation » restent plus que jamais d’actualité. Pékin pourrait même tirer son épingle du jeu grâce à son récent rapprochement avec Pyongyang.

    Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

    En Chine, le Global Times regrette la « confrontation renouvelée » dont il tient le président américain Donald Trump pour seul responsable. Pourtant, écrit le journal porte-voix du régime communiste, Pyongyang avait fait preuve de « sa plus grande sincérité », d’abord en relâchant les trois otages américains et ensuite en démantelant son site nucléaire.

    Le journal n'a d’ailleurs aucun doute. Pékin, qui craignait un temps d’être marginalisé, s’engouffrera dans la brèche. « La Chine continuera d’améliorer ses relations amicales avec la Corée du Nord », écrit ainsi le Global Times.

    Rapprochement Pékin-Pyongyang

    La crainte de Donald Trump que Pékin lâche trop de lest trop vite pourrait se confirmer dans les régions frontalières du nord-est de la Chine, où le commerce est aujourd’hui lourdement pénalisé par les sanctions de l’ONU.

    La détente amorcée et le récent rapprochement spectaculaire entre Pékin et Pyongyang, avec deux rencontres successives entre Kim Jong-un et Xi Jinping, avait en effet fait naître l'espoir que Pékin laisse à nouveau passer les camions remplis de marchandises. Dans cette perspective d’une relance économique, les prix immobiliers se sont déjà envolés ces dernières semaines.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.