GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: un moine bouddhiste proche de la junte arrêté pour contrefaçon

    media Le moine bouddhiste thaïlandais Phra Buddha Isara quitte les bureaux de la police escorté des forces de l'ordre après un interrogatoire à Bangkok, le 24 mai 2018. Krit PHROMSAKLA NA SAKOLNAKORN / THAI NEWS PIX / AFP

    Un célèbre moine bouddhiste a été arrêté jeudi 24 mai par la police pour avoir contrefait les emblèmes de la famille royale thaïlandaise. Ce bonze avait été un des principaux supporters du coup d’Etat de 2014, lequel avait mis en place la junte actuellement au pouvoir, mais ses liens avec les généraux n’ont pas suffi à le protéger. Il encourt un maximum de 20 ans de prison.

    Avec notre correspondant à Bangkok,  Arnaud Dubus

    Phra Buddha Isara était une figure du mouvement antigouvernemental de 2014. Pendant des mois, il avait mené les manifestations pour réclamer la démission de la Première ministre de l’époque, Yingluck Shinawatra, et quand les généraux s’étaient emparés du pouvoir en mai 2014, il avait applaudi des deux mains.

    Ses liens avec les militaires n’ont pourtant pas empêché sa chute spectaculaire. Arrêté jeudi 24 mai dans son temple par des commandos de la police, il a été inculpé pour avoir utilisé sans autorisation des symboles royaux sur des amulettes bouddhiques qu’il vendait par Internet.

    L’accusation est grave en Thaïlande, où utiliser le nom ou les symboles du roi à des fins commerciales est un crime passible d’une lourde peine de prison.

    L’arrestation du bonze intervient alors que des scandales financiers ont éclaboussé ces dernières semaines des moines du Conseil ecclésiastique suprême, l’instance dirigeante du bouddhisme thaïlandais.

    La junte au pouvoir semble avoir décidé d’assainir une fois pour toutes la communauté monastique, laquelle a perdu beaucoup de sa crédibilité du fait d’affaires de corruption et de scandales sexuels. Jamais une telle campagne de nettoyage n’a eu lieu dans le passé.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.