GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Aujourd'hui
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: le ministère de l'Intérieur visé par une attaque du groupe EI

    media Des policiers afghans montent la garde à Kaboul, après une attaque contre le ministère de l'Intérieur, le 30 mai 2018. REUTERS/Mohammad Ismail

    Un commando du groupe Etat islamique muni de vestes-suicide a tenté mercredi d'attaquer le ministère de l'Intérieur à Kaboul, provoquant explosions et échanges de tirs pendant près de 90 minutes avant d'être anéanti.

    L'attaque a commencé aux alentours de 12h30 (heure locale). La première explosion a retenti au premier checkpoint, suivie de nombreuses autres et d'échanges de tirs. Selon le porte-parole de la police Hashmat Stanakzai, les assaillants « ont d'abord fait exploser une voiture piégée à l'entrée du complexe (du ministère) tandis que d'autres étaient arrêtés par nos policiers au premier checkpoint ». Les forces spéciales ont immédiatement été dépêchées sur place et toutes les routes conduisant au ministère ont été barrées.

    Lors d'une conférence de presse, le porte-parole du ministère Najib Danish a pour sa part expliqué que « les assaillants sont arrivés à bord de deux véhicules. Ils étaient huit, un s'est fait exploser et les autres ont été tués » par les forces de l'ordre. Selon lui, « un policier a été tué et cinq blessés », mais « aucun civil » n'est à déplorer parmi les victimes. L'attaque a été revendiquée par l'organisation Etat islamique qui l'a qualifiée de « raid suicide » via son organe de propagande.

    Complexe ultra-protégé

    Selon des photos diffusées sur Twitter, les membres du commando étaient particulièrement jeunes, vêtus du treillis clair de la police des frontières et armés de fusils d'assaut et de grenades. Des opérations de ratissage des lieux se sont poursuivies après la fin des échanges de tirs, mais aucun autre assaillant n'a été découvert. La police a par ailleurs affirmé avoir découvert sur le parking de l'aéroport une voiture remplie d'armes et d'explosifs dans la matinée.

    La plupart des bureaux du ministère de l'Intérieur, dont celui du ministre, ont été déménagés il y a moins de trois ans dans ce vaste complexe puissamment protégé par de hauts murs de béton et des herses. Les bâtiments sont distants de près d'un kilomètre des premiers points de contrôle, ce qui rendait improbable l'accès du commando aux bureaux.

    (avec AFP)

    → à (re)lire : Les talibans avertissent les Kaboulis d’une multiplication des attaques

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.