GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: la haute hiérarchie bouddhique entachée par un scandale de corruption

    media Une cérémonie au temple Dhammakaya, au nord de Bangkok, qui est dans le viseur des autorités pour de nombreuses malversations financières présumées. Photo by David Longstreath/LightRocket via Getty Images

    En Thaïlande, une vague de scandales de corruption touche depuis une dizaine de jours le sommet de la hiérarchie bouddhique. Plusieurs moines de haut rang ont été emprisonnés. Les détournements portent sur des millions d’euros. Jamais une purge aussi importante n’a eu lieu au sein de la communauté monastique.

    De notre correspondant à Bangkok,

    Chaque année, l’Etat thaïlandais fournit environ 110 millions d’euros aux temples bouddhiques du pays pour la maintenance ou la construction de bâtiments religieux et pour la promotion de l’éducation religieuse. C’est sur ces allocations d’argent public que les détournements ont eu lieu.

    Des officiels du Bureau national du bouddhisme, un organisme administratif sous l’égide du gouvernement, viraient des sommes pour des projets proposés par les temples. Une fois l’argent arrivé sur les comptes des supérieurs des temples, ceux-ci transféraient une partie de la somme sur les comptes bancaires personnels de ces fonctionnaires. Ces détournements avaient lieu depuis de nombreuses années, mais ils n’ont été mis à jour que depuis quelques mois.

    Des sanctions exemplaires

    Des sanctions d'une ampleur sans précédent ont été prises par le gouvernement. Une dizaine de moines bouddhistes ont été arrêtés, y compris – et cela ne s’était jamais produit – trois moines membres du Conseil suprême du Sangha, l’organe dirigeant de la communauté monastique en Thaïlande.

    Les membres du conseil, au nombre de vingt, sont un peu l’équivalent des cardinaux au sein de la hiérarchie catholique. C’est un choc au sein du pays, car ces moines de haut rang sont habituellement très respectés et pratiquement intouchables. La crédibilité de la communauté monastique en est très fortement affectée aux yeux de la population.

    Des rapports opaques entre bouddhisme et argent

    Ces scandales financiers reflètent un malaise plus profond dans les rapports entre bouddhisme et argent en Thaïlande. Le problème est qu’il n’y a aucune transparence, non seulement dans la façon dont les allocations budgétaires sont utilisées par les supérieurs des temples, mais aussi en ce qui concerne les donations des fidèles laïcs.

    Or ces donations aux temples se montent à plus de 3 milliards d’euros par an. Les supérieurs des temples se comportent parfois comme s’ils étaient propriétaires des temples et comme si l’argent des donations leur appartenait personnellement. Des voix s’élèvent pour imposer des audits professionnels sur l’ensemble des temples du pays, mais la résistance de la communauté monastique est forte. Beaucoup de moines considèrent qu’exiger d’eux une certaine transparence financière est un manque de respect à leur égard.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.