GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: la junte veut augmenter le budget militaire

    media Le chef du gouvernement thaïlandais et de la junte militaire Prayuth Chan-ocha, lors d'une réunion ministérielle à Bangkok, le 7 février 2018. © REUTERS/Chaiwat Subprasom

    Six milliards d'euros, c'est le budget pour la Défense proposé au Parlement par la junte au pouvoir en Thaïlande. Une forte augmentation par rapport aux années précédentes. Rien de tout à fait surprenant, car il s'agit du dernier budget contrôlé par les généraux avant les élections prévues en février prochain. Le budget de la défense a augmenté tous les ans depuis le coup d'Etat de mai 2014.

    Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

    C'est une constante dans l'histoire de la Thaïlande : à chaque fois que les militaires se sont retrouvés au pouvoir, ils ont systématiquement augmenté le budget de la Défense. Ainsi, le budget militaire pour 2019 proposé par le général Prayuth Chan-ocha, chef de la junte et Premier ministre, est de 15% plus élevé que le budget proposé immédiatement après le coup d'Etat de 2014.

    Entre-temps, les généraux ont acheté un arsenal impressionnant : entre autres, des sous-marins chinois, des tanks également chinois et des avions de chasse sud-coréens. Ils lorgnent désormais sur un système satellitaire américain couvrant toute la surface de la planète. Ils ont aussi demandé un petit extra budgétaire de 2,5 milliards d'euros pour faire face aux nouvelles menaces sécuritaires, notamment aux cyberattaques.

    Certains analystes pensent que cet argent pourrait aussi servir aux militaires dans l'optique des élections de février prochain. Les généraux veulent en effet pouvoir continuer à contrôler le pays après le scrutin. Un trésor de guerre peut donc être utile pour leur permettre de soudoyer des politiciens influents.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.