GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 24 Juin
Lundi 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    A Singapour, les sosies de Trump et de Kim «tiennent sommet» en avance

    media Les sosies de Donald Trump et de Kim Jung-un, Dennis Alan et Howard X. REUTERS/Edgar Su

    A Singapour, une apparition publique attire les foules ce week-end : un toupet blond qui dépasse d’une meute de photographes, une autre silhouette connue, plus rigide et à lunettes. Dans le centre commercial de Bugis, les passants ont comme un doute : Donald Trump et Kim Jong-un seraient-ils parmi eux ? Les flashs crépitent. Ce sont en fait leurs sosies, Dennis Alan de Chicago et Howard X de Hong-kong, qui « tiennent sommet » en avance ce week-end et proposent à leurs fans de faire des selfies.

    Avec notre correspondante à Singapour, Carrie Nooten

    Les faux Kim et Trump ressemblent à s’y méprendre aux vrais, et ils jouent le jeu pour la foule, se serrant la main, comme si le sommet était déjà terminé et qu’un accord avait été trouvé, ou ils répondent aux interviews des journalistes du monde entier. Et quand vient notre tour, « Kim » s’exclame : « Vous venez de France ? Ah, Macron ! Il faut que nous rencontrions votre président Macron, c’est un mec cool. Les Français sont cools, mais les Américains, je ne suis pas très sûr… »

    Sosie de Kim Jong-un, Howard en a fait sa profession. Il y a un mois déjà, il était venu arpenter Singapour avec succès. Impensable pour lui et le faux Trump de manquer le sommet historique. Mais les autorités locales, en alerte maximale, l’ont questionné deux heures à son arrivée. « Ils ont essayé de m’intimider pendant deux heures, de me dissuader de me rendre dans les zones sensibles, comme Sentosa et le Shangri-La. Je ne pensais pas y aller, mais maintenant qu’ils me l’ont interdit, je pense vraiment que je vais le faire. »

    Anthony Chia, 28 ans, est dans la fille d’attente avec sa petite amie : il ne veut pas rater ça. Ils ont payé 7 euros pour se faire prendre en photos avec les deux « imposteurs ». Une occasion unique. « C’est aussi le moment de voir les choses avec un peu d’humour, surtout pour nous, les Singapouriens qui n’auront aucune chance de rencontrer ces gens importants. C’est une bonne opportunité pour mon amie de récolter des "like" sur Instagram. »

    Derrière lui, une famille de Corée du Nord attend son tour, mais elle refuse de répondre à nos questions sous prétexte que « cela ne plairait pas à son gouvernement », et quitte finalement la file. Une piqûre de rappel pour ceux qui pensent que la diplomatie pourrait vraiment se jouer sur le mode Twitter ou télé-réalité.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.