GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: attentat meurtrier devant le siège d’un ministère à Kaboul

    media Un soldat afghan garde les lieux de l'attentat qui s'est déroulé ce 11 juin près d'un ministère à Kaboul. REUTERS/Mohammad Ismail

    Au moins douze personnes sont mortes et 31 ont été blessées quand un kamikaze s'est fait exploser ce lundi à la sortie d'un ministère à Kaboul, à la veille d'un cessez-le-feu unilatéral proclamé par l'Etat afghan.

    « Un kamikaze a fait détonner sa veste-suicide à l'entrée du ministère, tuant et blessant plusieurs employés du ministère » de la Réhabilitation rurale et du Développement, a déclaré Hashmat Stanikzai, le porte-parole de la police.

    Douze morts et 20 blessés sont à déplorer, a-t-il poursuivi, quand Waheed Majroh, le porte-parole du ministère afghan de la Santé, a fait état de douze morts et 31 blessés.

    Le bâtiment se vidait vers 13h (8h30 TU) du fait d'horaires aménagés pour le ramadan et des employés étaient rassemblés devant le bâtiment, dans l'attente de bus les ramenant chez eux, quand l'explosion est survenue, a raconté à l'AFP le porte-parole de ce ministère Faridoon Azhand. « Malheureusement, nous avons perdu des collègues », a-t-il ajouté.

    « Une explosion s'est produite à la grille de sortie du ministère », a déclaré à l'AFP Daud Naimi, le directeur du département de communication du ministère de la Réhabilitation rurale et du Développement.

    « J'étais dans mon bureau quand j'ai entendu une grosse explosion », a indiqué un autre employé du ministère à l'AFP. « La plupart de mes collègues s'en allaient. Je suis inquiet pour eux. On nous demande de rester à l'intérieur », a-t-il raconté.

    Aucun groupe n'a pour l'instant revendiqué cette attaque, qui survient un jour avant un cessez-le feu d'une semaine annoncé par l'Etat afghan en amont de la fin du ramadan (Aïd-el-Fitr), attendue vendredi.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.