GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Pour pallier au déclin démographique, le Japon adoucit ses mœurs migratoires

    media Tokyo, la capitale du Japon (août 2016). TORU YAMANAKA / AFP

    Le Japon décide, ce samedi 16 juin 2018, d'assouplir ses règles d'immigration très restrictives, en laissant entrer 500 000 travailleurs temporaires étrangers pour combler une pénurie aiguë de main-d’œuvre, appelée à s'aggraver en raison de l'accélération du déclin démographique de l'archipel. Un nouveau statut de visa va être créé pour permettre à des immigrés peu qualifiés de travailler.

    Avec notre correspondant à Tokyo,  Frédéric Charles

    Le Japon est forcé d’admettre que son déclin démographique dérègle gravement le marché du travail et la vie des entreprises. Ce nouveau statut de visa permettra à 500 000 étrangers peu qualifiés de travailler dans les cinq domaines où la pénurie de main-d’œuvre est la plus grave : l'agriculture, les soins aux personnes âgées, le bâtiment et les travaux publics, la vente au détail et l’hôtellerie.

    Mais les candidats devront parler la langue japonaise assez bien pour se débrouiller dans la vie quotidienne. Ils recevront un visa d’une durée de cinq ans, mais ne pourront pas faire venir leurs familles.

    L’an dernier, le nombre de travailleurs étrangers a atteint le niveau record de 1,3 million, sur une population de 126 millions. La majorité - 30 % - sont chinois. Les Vietnamiens, les Népalais, sont en forte croissance. Ils viennent au Japon munis de visas d’étudiant ou d’apprentissage dans des entreprises pour une durée de trois ans. Mais ce nouveau statut de visa leur permettra de rester cinq ans de plus.

    → À relire : Au Japon, la mort d'un immigré ghanéen pourrait faire école

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.