GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Asie-Pacifique

    Papouasie-Nouvelle-Guinée: état d'urgence dans la province du Southern Highlands

    media Le Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Peter O'Neill. PETER PARKS / AFP

    La Papouasie-Nouvelle-Guinée a décrété l'état d'urgence pour une période de neuf mois dans la province de Southern Highlands, après plusieurs jours d'émeutes. Le gouvernement provincial a été suspendu et des centaines de militaires ont été envoyés dans cette zone montagneuse, située dans le centre du pays, pour tenter de ramener le calme.

    Les incidents ont éclaté en fin de semaine dernière. Ce qui a mis le feu aux poudres, c'est une décision judiciaire qui rejetait une pétition contestant la victoire du gouverneur de la province William Powi à l'élection de 2017.

    Des émeutiers, furieux, ont incendié un avion de la compagnie nationale Air Niugini, la résidence du gouverneur contesté et le tribunal de Mendi, la capitale de la province.

    Le gouvernement a décidé en conséquence de suspendre les pouvoirs du gouvernement local et d'envoyer d'urgence plus de 200 militaires. Selon des observateurs sur place, la police s'est retrouvée débordée par une foule plus nombreuse et armée jusqu'aux dents.

    Les émeutiers ont également pillé un entrepôt abritant du matériel destiné aux victimes de plusieurs puissants séismes, qui ont ébranlé les hautes terres du sud entre février et avril dernier, et qui ont fait au moins 150 morts.

    La Papouasie-Nouvelle-Guinée, un Etat pourtant riche en ressources naturelles, n'en demeure pas moins l'un des plus pauvres au monde. Rongé par la corruption, il affiche aussi, selon la Banque mondiale, des taux de criminalité et de violence parmi les plus élevés au monde.

    La province des Southern Highlands, dans le centre du pays, est sous état d'urgence après avoir vécu plusieurs jours d'émeutes. google.com/maps

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.