GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pékin annonce des «représailles» après les menaces de Trump de nouvelles taxes

    media Gao Feng, le porte-parole du ministère du Commerce, s'adressant à la presse, ce mardi 19 juin 2018 à Pékin. REUTERS/Thomas Peter

    Jusqu’où ira l’escalade commerciale entre Washington et Pékin ?  Après les nouvelles menaces de Donald Trump de taxer plus de 200 milliards de dollars de produits chinois importés, la Chine a annoncé ce mardi 19 juin des « représailles » sur les produits américains en Chine.

    Avec notre correspondant à Shanghai,  Simon Leplatre

    La Chine n’entend pas céder aux menaces de Donald Trump. Après avoir annoncé des droits de douane égaux à ceux brandis par les Etats-Unis vendredi dernier, la Chine a répondu aux nouvelles menaces américaines mardi. Le ministère chinois du Commerce a dénoncé « un chantage », dans un communiqué.

    La Chine a menacé d’appliquer « une combinaison de mesures quantitatives et qualitatives. » Pourquoi qualitative ? Parce qu’en en quantité, cette fois, la Chine ne peut pas rivaliser, tout simplement parce qu’elle importe presque quatre fois moins de produits américains moins que ce les Etats-Unis n'importent de Chine.

    Mais la Chine a d’autres leviers. Elle pourrait par exemple, rendre la vie dure aux nombreuses entreprises américaines installées en Chine.

    Mais tout ça n’est peut-être qu’une nouvelle phase d’un jeu de poker entre l’administration Trump, et celle de Xi Jinping. Cela fait maintenant trois mois que les deux premières puissances économiques mondiales échangent des menaces de sanctions.

    Les Chinois avaient fait quelques concessions en mai et promis d’acheter plus de produits américains pour rééquilibrer la balance commerciale. Cette fois, Trump fait encore monter les enchères, mais personne n’a intérêt à ce que ces taxes soient appliquées.

    (Re) lire : Les complexes négociations commerciales Washington-Pékin vu d'Europe

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.