GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Indonésie: les actes anti-LGBT provoquent une hausse des cas de VIH

    media Police indonésienne escortant un groupe d'hommes suspectés d'homosexualité et arrêtés lors d'un raid, le 22 mai 2017. Fernando / AFP

    Les abus contre la communauté LGBT en Indonésie entraînent une hausse du nombre de séropositifs, dans la mesure où les populations à risque renoncent à la prévention ou aux traitements, indique l'ONG Human Rights Watch (HRW) dans un rapport publié lundi 2 juillet.

    Des conservateurs et des groupes islamistes partisans d'une ligne dure s'en prennent de plus en plus à la communauté LGBT (lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenre) ces dernières années, tandis que des parlementaires prônent l'interdiction des relations homosexuelles dans le pays musulman le plus peuplé au monde.

    La police y a mené des opérations « arbitraires et illégales » dans des endroits fréquentés par des personnes de la communauté LGBT, notamment des saunas, discothèques, chambres d'hôtels, salons de coiffure et même dans des logements privés, souligne HRW.

    Ces agissements ont découragé certains groupes à risque d'accéder aux services de prévention et de soins, ajoute l'ONG dans son rapport sur la communauté LGBT intitulé « Effrayés en public, et maintenant plus de vie privée ».

    En conséquence, le nombre de cas de VIH (virus de l'immuno-déficience humaine) responsable du sida parmi les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes a quintuplé depuis 2007, passant de 5 % à 25 % actuellement, observe HRW, ajoutant que ceux-ci représentent un tiers des nouvelles infections recensées en Indonésie.

    Constat d'échec

    « L'échec du gouvernement indonésien à réagir à la panique morale provoquée par la rhétorique anti-LGBT a des conséquences désastreuses pour la santé publique », déplore Kyle Knight, auteure du rapport de l'ONG.

    « Le gouvernement indonésien devrait reconnaître que son rôle dans les abus contre la communauté LGBT compromet considérablement la réponse du pays face au HIV », ajoute-t-elle.

    L'offensive des conservateurs à l'égard de cette communauté a ébranlé le succès de l'Indonésie ces dernières décennies à réduire le nombre de nouvelles infections au VIH, estime HRW.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.