GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo en terrain miné à Pyongyang

    media Le secrétaie d'Etat Mike Pompeo à Pyongyang, en Corée du Nord, le 6 juillet 2018. AFP/Andrew Harnik

    Pour sa troisième visite en Corée du Nord depuis avril, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a atterri ce vendredi 6 juillet 2018 dans la capitale, Pyongyang, pour poursuivre les discussions de dénucléarisation avec le régime de Kim Jong-un. Mais les pourparlers nucléaires sont bloqués depuis le sommet de juin à Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un. Selon plusieurs révélations récentes, le programme nucléaire et balistique nord-coréen continue de progresser.

    Avec notre correspondant à SéoulFrédéric Ojardias

    Le secrétaire d’Etat américain a été accueilli à l’aéroport de Pyongyang par le général Kim Yong-chol, l’un de plus proches conseillers de Kim Jong-un. Les deux hommes ont entamé deux jours de négociations qui s’annoncent ardus.

    Mike Pompeo doit obtenir de la Corée du Nord des mesures concrètes, notamment un calendrier de démantèlement et un inventaire complet de ses sites nucléaires et balistiques.

    « Faire traîner et provoquer »

    Or, le régime continue en effet ses opérations d’enrichissement d’uranium sur plusieurs sites secrets. Il a récemment agrandi une usine de fabrication d’ogives et de missiles balistiques et vient d’effectuer des travaux de modernisation sur son site nucléaire de Yongbyon, selon des révélations publiées ces derniers jours par la presse américaine.

    Si Mike Pompeo n’obtient à Pyongyang aucun résultat tangible, « Washington tombera victime de la stratégie habituelle de la Corée du Nord, qui consiste à faire traîner et à provoquer », prévient le quotidien sud-coréen Joongang Ilbo, qui affirme, comme beaucoup d’analystes à Séoul, « douter de la sincérité de Kim Jong-un. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.