GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Attentats en Afghanistan: la pire situation depuis 10 ans selon l'ONU

    media Après un attentat-suicide dans un centre électoral de Kaboul, le 22 avril 2018. REUTERS/Omar Sobhani

    Quelque 1 700 civils ont été tués en Afghanistan sur les six premiers mois de l’année. C’est le pire bilan en dix ans selon un rapport de l’ONU publié dimanche 15 juillet : 5 122 victimes ont été enregistrées, morts et blessés confondus. Plus de la moitié des personnes tuées l’ont été dans des attentats attribués au groupe Etat islamique.

    Avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali

    Les attentats sont le principal danger pour les civils, peut-on lire dans ce rapport. La capitale Kaboul et la province du Nangahar, dans l’est du pays où s’est implanté le groupe Etat islamique (EI) fin 2014, sont les lieux les plus risqués pour la population. Sur les 1 700 civils tués au cours des six premiers mois, la moitié sont des victimes d’attentats perpétrés par le groupe terroriste.

    La Manua, Mission des Nations unies en Afghanistan, s’inquiète également d’une tendance émergente des insurgés à cibler des bâtiments éducatifs à l'image de l'attaque perpétrée la semaine dernière contre un bâtiment du département de l'éducation à Jalalabad, causant la mort de 11 personnes, et revendiquée par l’EI.

    Autre constat de la misson humanitaire de l’ONU en Afghanistan : la forte augmention du nombre de victimes civiles en raison des bombardements aériens afghans et américains en expansion dans l’est et dans le nord de l’Afghanistan. 149 civils ont été tués et 200 blessés soit 50% de plus par rapport à la même période l'année dernière.

    Si le cessez-le-feu de trois jours observé par les talibans à l'occasion des fêtes de l'Aïd qui a marqué la fin du ramadam en juin dernier, a suscité un espoir pour des négociations de paix, les combats ont rapidement repris entre forces gouvernementales et insurgés. Ces derniers sont responsables de la mort de plus de 700 civils sur les six premiers mois de l'année.

    Le rapport (en anglais) est à lire ici


    Ce dimanche 15 juillet, un nouvel attentat-suicide a fait au moins sept victimes à Kaboul et quinze blessés, selon le porte-parole de la police afghane, Shashmat Stanikazai : « il s'agit de civils et de membres des services de sécurité », a-t-il continué à l'AFP.

    Cette nouvelle attaque, qui n'a pas été revendiquée, est survenue à l'heure de sortie des bureaux, à proximité du ministère du Développement rural, où se trouvaient présents des conseillers étrangers. Ceux-ci « n'ont pas été touchés », a précisé le porte-parole du ministère, Fraidoon Azhan, à l'AFP.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.