GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Aujourd'hui
Mercredi 22 Août
Jeudi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les Emirats arabes unis, première étape de la tournée de Xi Jinping

    media Le président chinois Xi Jinping au Palais de l'assemblée du peuple à Pékin, le 4 mai 2018. Reuters/路透社

    Ce jeudi, le président chinois Xi Jinping entame une grande tournée au Moyen-Orient et en Afrique. Cette visite s'achèvera les 25 et 26 juillet par sa participation au sommet des Brics, en Afrique du Sud. La première étape du président chinois, avant de continuer sur le Sénégal et le Rwanda, sera un arrêt aux Emirats arabes unis qui espèrent renforcer leur coopération avec la Chine, qui est déjà son premier partenaire commercial.

    Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

    Avant même la signature d'une série de contrats juteux, l'ambassadeur des Emirats ne cache pas son enthousiasme. Ali Obaid Al Dhaheri espère que les échanges, qui s'élèvent à 50 milliards de dollars aujourd'hui, doubleront dans les dix ans à venir.

    Il peut notamment compter sur l'appétit chinois pour le pétrole. Le géant China National Petroleum vient d'acquérir une participation de 10 % dans deux champs pétrolifères d'Abou Dhabi pour une durée de 40 ans et un coût de plus d'un milliard de dollars.

    Les Chinois sont aussi très actifs dans l'énergie verte. A Dubaï, ils construisent un parc solaire qui aura une capacité de production de 700 mégawatt. Une centrale que Xi Jinping loue comme « la plus grande et la plus moderne du monde », dans une tribune publiée par la presse arabe à la veille de l'arrivée du numéro un chinois.

    Pour renforcer son influence au Moyen-Orient, Pékin ne lésine pas sur les moyens et promet 20 milliards de dollars de prêts, notamment destinés à faire revivre l'ancienne route de la soie, un projet phare de Xi Jinping qui séduit les pays arabes plus que d'autres.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.