GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Japon: à Fukushima, les plages réouvertes au public, 7 ans après le séisme

    media Des surfeurs sur la plage d'Iwaki, à 50 kilomètres au sud du site de Fukushima, au Japon, le 24 août 2013. TORU YAMANAKA / AFP

    Pour la première fois depuis l'accident nucléaire de Fukushima, il y a plus de sept ans, une plage proche de la centrale accueille des baigneurs avec l'espoir que cela contribuera à changer l'image de la région. Deux autres plages dévastées par le séisme et le tsunami géants, du 11 mars 2011, ont rouvert au moment où le Japon subit une vague de chaleur meurtrière avec des températures records.

    Avec notre correspondant à TokyoFrédéric Charles

    Pour la première fois, des rivages situés entre 30 et 40 kilomètres de la centrale de Fukushima accueillent des baigneurs et des surfeurs. Les contrôles de qualité de l'eau n'ont pas détecté de contamination radioactive depuis plusieurs années, assure un responsable de la plage de la ville de Soma. Pourtant, plus de sept ans après l'accident de la centrale de Fukushima, Tepco, son opérateur, peine toujours à empêcher les fuites d'eau radioactives vers le Pacifique.

    La plage de la ville de Soma rouvre au moment où le Japon subit une vague de chaleur qualifée de « grand danger pour la santé » par l'Agence de la météorologie. Elle a déjà coûté la vie à une trentaine de personnes. La température à Tokyo a franchi les 40 degrés à l'ombre avec un taux d'humidité de 80 %, du jamais vu depuis le début des statistiques météorologiques, il y a 130 ans.

    Contre l'avis d'experts, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo de 2020 estiment pouvoir limiter les risques pour la santé des athlètes. Les jeux auront lieu du 24 juillet au 9 août 2020.

    La côte a été frappée par un tsunami après le séisme qui a frappé le Japon le 11 mars 2011. (AFP / Jiji Press / Sadatsugu Tomizawa)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.