GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni
    Asie-Pacifique

    Sri Lanka: le rapporteur de l'ONU dénonce des actes de torture en toute impunité

    media Ben Emmerson, rapporteur spécial des Nations unies pour les droits de l'homme, ici lors d'une conférence de presse à Colombo, le 14 juillet 2017. LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP

    Le rapporteur de l'ONU pour le Sri Lanka Ben Emmerson alerte sur les graves violations des droits de l'homme dans le pays. Trois ans après l’arrivée d’un nouveau gouvernement promettant des progrès en matière de justice, les réformes sont au point mort.

    « L’impunité est toujours la règle pour les responsables de ces tortures, qui sont désormais devenues une routine », précise le rapporteur Ben Emmerson. Cet avocat britannique s’est rendu au Sri Lanka pour mesurer les progrès en matière de réformes de la justice. Il a rencontré des membres du gouvernement, des militaires, du personnel des prisons et son constat est sans appel : « On ne compte plus les personnes victimes de grossières erreurs judiciaires qui résultent de la loi de prévention du terrorisme », estime-t-il.

    Parmi les engagements que le gouvernement n'a pas tenus : l'abrogation de cette loi relative à la prévention du terrorisme. Un texte extrêmement répressif qui a contribué à « un grand nombre des atteintes aux droits fondamentaux commises durant le conflit au Sri Lanka et après celui-ci », rapporte encore Ben Emmerson.

    La communauté tamoule stigmatisée

    Ben Emmerson souligne que la communauté tamoule est particulièrement « stigmatisée » et se sent privée de ses droits. Le rapporteur a écouté une quantité de témoignages sur la cruauté et la brutalité des méthodes de torture. Les détenus subissent des mutilations génitales, des coups ou encore des tentatives de noyade. 81 d'entre eux témoignent avoir été détenus entre 5 et 10 ans sans qu'ils n'aient droit à un jugement. Et ils disent avoir été forcés de signer des documents dans une langue qu'ils ne comprenaient pas.

    De son côté, le gouvernement sri-lankais assure ne pas cautionner ces actes de torture et avoir confié l'enquête à une commission indépendante sur les droits de l'homme.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.