GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: le lynchage d'un musulman convoyant des vaches fait scandale

    media Les vaches, qui sont des animaux sacrés pour les hindous, sont au coeur de tensions interreligieuses en Inde. SANJAY KANOJIA / AFP

    En Inde, une nouvelle affaire de lynchage d'un homme musulman crée un scandale national. Le meurtre a eu lieu samedi dernier au matin, et la victime a été attaquée par des hindous qui l'accusaient d'emmener des vaches à l'abattoir. Le rôle de la police est également condamné : les agents se sont d'abord occupés des vaches avant d'emmener l'homme blessé à l'hôpital. Une enquête de haut niveau a été ouverte.

    Avec notre correspondant à New DelhiSébastien Farcis

    Rabkar Khan, un fermier musulman du Rajasthan, emmène ses deux vaches à travers une forêt vendredi soir, quand il est attaqué par un groupe d'hindous. Ces derniers l'accusent de mener ces animaux vénérés à l'abattoir, et le frappent. Quand la police arrive, Rabkar Khan est blessé, mais les agents s'occupent d'abord des vaches : ils mettent deux heures à les transporter à un refuge, s'arrêtent prendre un thé. Et finalement, trois heures après leur arrivée sur les lieux, ils emmènent la victime à l'hôpital. Mais il est trop tard, Rabkar a succombé à ses blessures.

    Trois policiers ont depuis été sanctionnés et une enquête interne est en cours. Mais les membres du BJP, le parti nationaliste hindou au pouvoir à Delhi, défendent le droit des hindous à protéger leurs vaches sacrées. « Les musulmans doivent arrêter de s'approcher des vaches, surtout quand ils savent que les hindous peuvent être agressifs en les défendant », explique Vinay Katiyar, député national du BJP.

    34 personnes ont été tuées par des milices de protection des vaches depuis l'arrivée au pouvoir du BJP en 2014 et 80% étaient des musulmans. « On encourage la haine envers une communauté et la vache est devenue une simple excuse pour attaquer ces personnes, car elles représentent un Autre, que les hindouistes ne veulent pas accepter », analyse Shashi Tharoor, un député du Congrès, dans l'opposition.

    Selon ses proches, Rabkar Khan venait d'acheter les vaches pour sa famille et ne voulait certainement pas les abattre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.