GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: attaque armée à Jalalabad

    media Attaque armée à Jalalabad, ce mardi 31 juillet 2018. REUTERS/Parwiz

    Plusieurs hommes armés sont entrés en action ce mardi 31 juillet 2018 dans la ville de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan. Leur cible serait le bureau des réfugiés et rapatriés. Aucune revendication n'a été formulée. Selon un porte-parole provincial, au moins deux explosions ont retenti dans la matinée. Et de préciser que plusieurs agences internationales se trouvent à proximité des lieux. « Les forces de sécurité ont été déployées dans le quartier », précise-t-il.

    Selon le porte-parole Attaullah Khogyani, interrogé par l'Agence France-Presse, « juste avant l'attaque, les membres du département des réfugiés étaient réunis avec des représentants des bailleurs internationaux ». « Un nombre important d'employés de ce département ont pu être secourus », ajoute-t-il.

    Y a-t-il eu kamikaze ou non ? Les faits doivent encore être établis clairement. Le correspondant de l'AFP à Jalalabad explique avoir entendu des tirs plusieurs minutes après des détonations, alors qu'une épaisse colonne de fumée s'élevait au-dessus des toits dans la matinée de ce mardi.

    Selon Reuters, qui cite les autorités locales et des témoins, le commando a fait irruption dans le bâtiment et plusieurs dizaines de personnes étaient retenues en otage. Toujours selon l'agence, l'attaque a bien débuté par l'explosion d'un kamikaze à l'entrée, puis l'explosion du véhicule utilisé par les assaillants.

    Plusieurs blessés auraient été blessées par cette seconde explosion. Ce mardi midi, le bâtiment était encore bouclé par les forces de sécurité afghanes. Selon Sohrab Qaderi, membre du conseil provincial de Jalalabad, une quarantaine de personnes pourraient être retenues à l'intérieur du bâtiment.

    → Écouter sur RFI : En Afghanistan, « une sorte de montée en puissance dans l'horreur »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.