GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: un double attentat-suicide frappe une mosquée chiite à Gardez

    media L'attaque de Gardez, perpétrée pendant la prière du vendredi, a provoqué un véritable carnage. FARID ZAHIR / AFP

    Au moins 29 personnes sont mortes et 81 blessées dans le double attentat-suicide qui a frappé ce vendredi 3 août à l'heure de la prière une mosquée chiite de Gardez, dans l'est de l'Afghanistan.

    Les deux kamikazes ont choisi de frapper au moment de la prière hebdomadaire, lorsque la mosquée chiite de Gardez était remplie de fidèles. Vêtus de burqas sous lesquelles ils avaient caché armes et bombes, les assaillants ont pénétré dans l'enceinte de la mosquée, ouvert le feu avant de se faire exploser au beau milieu des fidèles.

    Les premières images laissent deviner un véritable carnage : les tapis et les murs de la mosquée sont éclaboussés de sang sur une grande hauteur, les stucs, les ornements et les fenêtres sont brisés. Le double attentat-suicide qui a fait au moins 29 morts et 81 blessés, selon un bilan toujours provisoire, n'a pas encore été revendiqué. Les talibans ont rapidement fait savoir par le biais de leur porte-parole qu’ils n’avaient « rien à voir avec ce massacre », désignant ainsi sans la nommée l’organisation Etat islamique.

    L'Afghanistan est touché depuis plusieurs mois par une vague d'attentats meurtriers qui frappent particulièrement les zones urbaines. Ces attaques, revendiquées soit par les talibans soit par l'organisation Etat islamique, prennent pour cible les forces de sécurité, les bâtiments gouvernementaux, mais aussi de plus en plus souvent les civils. Selon les chiffres des Nations unies, plus de 1 600 civils ont été tués dans des attentats durant les six premiers mois de cette année, un record depuis 2009.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.