GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Venezuela: remise en liberté du vice-président du Parlement
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: trois soldats de l'Otan tués dans une attaque-suicide

    media Vue générale de Kaboul, la capitale de l'Afghanistan, le 16 janvier 2017. (Image d'illustration) REUTERS/Mohammad Ismail

    Trois soldats de l’Otan, tous de nationalité tchèque, ont été tués ce dimanche 5 août au matin dans une attaque revendiquée par les talibans. Les forces de l’Otan patrouillaient au nord de Kaboul quand le kamikaze s’est fait exploser.

    Avec notre correspondante à Kaboul,Sonia Ghezali

    C’est près de Charikar, la capitale provinciale du Parwanm au nord de Kaboul que l’attaque a eu lieu vers 6 h du matin, heure locale.

    Des soldats de l’Otan et de l’armée afghane patrouillaient ensemble quand un kamikaze à pied a visé le convoi. Sur les réseaux sociaux, les talibans ont revendiqué rapidement l’attentat déclarant avoir visé « les forces de l'envahisseur américain ».

    L’Otan a confirmé la mort de trois soldats, indiquant aussi que deux soldats afghans et un américain ont été également blessés dans l’attaque kamikaze.

    Deux soldats américains avaient été tués le mois dernier, portant à quatre le nombre de militaires tombés en Afghanistan depuis le début de l’année.

    La dégradation sécuritaire se confirme jour après jour, notamment dans l’est à Jalalabad durement frappé par plusieurs attentats ces dernières semaines.

    Ce samedi matin encore, une explosion a retenti devant l’une des cliniques privées de la capitale provinciale du Nangahar où les talibans et l’organisation Etat islamique mènent régulièrement des attentats.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.