GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Bangladesh: le gouvernement entre répression et apaisement face aux manifestants

    media Des manifestants étudiants à Dacca après des heurts avec la police. Le 4 août 2018. REUTERS/Mohammad Ponir Hossain

    Au Bangladesh, les étudiants manifestent depuis huit jours pour demander une meilleure sécurité sur les routes, après que deux jeunes ont été tués par un bus qui roulait à grande vitesse. De tels accidents sont en forte augmentation, et les étudiants ont envahi les rues de la capitale pour freiner le trafic et réaliser leurs propres contrôles routiers. Le gouvernement, toutefois, a perdu patience : depuis samedi, il a déployé la police pour réprimer ces manifestations pacifiques, ce qui a entraîné des affrontements très violents. Lundi, le même gouvernement a proposé la peine de mort en cas d'accident de la route mortel « causé délibérément », pour apaiser les manifestations contre l'insécurité routière. 

    Avec notre correspondant régional à New Delhi;  Sébastien Farcis

    La ruelle est étroite. Sur cette vidéo, des policiers armés tirent sur des étudiants retranchés derrière un muret. Depuis samedi, la capitale bangladaise est en ébullition et les étudiants sont pourchassés dans les campus universitaires, comme le raconte l'un d'entre eux, qui veut rester anonyme. « Un de mes amis vient d'être touché par deux balles en caoutchouc dans le dos. Il a eu le dos en sang. Dans le quartier des universités, les policiers ont attaqué les manifestants avec du gaz lacrymogène et des balles réelles. Ils tiraient avec des révolvers »

    Au Bangladesh, plus de 4 000 piétons ont été tués par des automobilistes l'année dernière, soit une augmentation de 25% en un an. Cela a poussé ces étudiants à réaliser leurs propres contrôles routiers. Et ils auraient ainsi trouvé des adolescents de 16 ans au volant de camions.

    Le gouvernement a proposé lundi une loi qui punirait de 5 ans de prison tout conducteur responsable de blessures. Mais cela n'est pas assez, explique cet étudiant: « Les deux jeunes qui ont été tués la semaine dernière étaient à côté du trottoir, et le conducteur de bus les a renversés, car il dépassait un autre bus. Ça, c'est un meurtre de sang-froid pour moi ». De plus, le gouvernement a arrêté un journaliste et des responsables d'une association de la sécurité routière, ce qui a encore plus déchaîné la colère des manifestants.

    Face au durcissement du mouvement, le gouvernement a affirmé qu’il était prêt à considérer l’application de la peine de mort en cas d'accident de la route mortel « causé délibérément ».

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.