GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Aujourd'hui
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Turquie: le ministre des Finances écarte toute aide du FMI, privilégie les investissements
    • Erdogan et Macron soulignent l'«importance de renforcer» les liens économiques entre la France et la Turquie (Ankara)
    • Nouveau patron d'Air France: le CA «se prononcera ce soir», le représentant de l'Etat votera Smith (Le Maire)
    • Mali: réélection d'Ibrahim Boubacar Keïta, édition spéciale sur RFI à partir de 12h10 TU (14h10, heure de Paris)
    • Elections européennes 2019: veto du président polonais à une réforme qui élimine les petits partis
    • Patron d'Air France-KLM: Benjamin Smith (Air Canada) a «un excellent profil» pour Bruno Le Maire
    • Mali: Ibrahim Boubacar Keita remporte l’élection présidentielle avec 67,17 % des voix
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: armée et talibans se disputent le contrôle de la ville de Ghazni

    media La province de Ghazni, au centre de l'Afghanistan, victime de l'attaque des talibans ce 9 août 2018. REUTERS/Stringer

    Jeudi 9 août au soir, les talibans ont lancé un assaut sur Ghazni, la province stratégique du centre du pays, pénétrant dans le chef-lieu du même nom à 200 km au sud de Kaboul. A quelques mois des élections parlementaires, il s’agit de la deuxième capitale à tomber aux mains des insurgés en moins de trois mois, même si les autorités afghanes nient toute main mise des rebelles sur la ville.

    Avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali

    Quelques tirs sporadiques continuaient de retenir à Ghazni dans la nuit de vendredi à samedi. Les forces spéciales afghanes y mènent depuis des opérations de nettoyage, à la recherche d'insurgés.

    Les forces de sécurité avancent pas à pas, avec la plus grande vigilance, car les talibans se cacheraient chez les habitants, se servant d'eux comme de boucliers humains. C'est ce que dénoncent les autorités afghanes qui affirment avoir le contrôle sur la ville.

    Les talibans ont lancé leur assaut la nuit de jeudi 8 août, vers 23 heures (19h30 TU), s’attaquant aux barrages de police qui ceinturent la ville avant de se diriger vers les bâtiments officiels. « Ne sortez pas de chez vous », exhortaient les insurgés à la population dans les haut-parleurs des mosquées.

    Ghazni donne accès à la ring road, une autoroute de plus 2 200 kilomètres qui relie plusieurs grandes villes afghanes. Notamment Kaboul à Kandahar, chef-lieu important du sud du pays.

    Ghazni est la deuxième capitale provinciale à subir l’assaut des talibans en moins de trois mois. Farah, dans l’ouest, était tombée quelques heures aux mains des insurgés avant d’être reprise par les forces de sécurité afghanes. La situation sécuritaire ne cesse de se dégrader dans le pays, alors que doivent se tenir en octobre prochain les élections parlementaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.