GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Corée du Sud: 3 entreprises soupçonnées d’avoir violé des sanctions contre le Nord

    media Une usine de charbon en Corée du nord. (Illustration). Ed JONES / AFP

    Près de deux mois après le sommet de Singapour, le dialogue piétine entre Etats-Unis et la Corée du Nord sur la dénucléarisation. Washington demande du concret. Pyongyang répond qu'il faut assouplir les sanctions. Chacun joue sa partition. En attendant, un rapport des douanes sud-coréennes vient ajouter un chapitre à ce dossier : trois sociétés basées en Corée du Sud sont accusées d'avoir importé l'an dernier des matières premières nord-coréennes possiblement en violation des sanctions de l'ONU imposées à la Corée du Nord.

    La cargaison : du charbon et du fer. Le montant : 5,1 millions d'euros. La méthode : celle de gangsters, maquiller le chargement pour éviter les soupçons. Les livraisons partaient de Corée du Nord, s'arrêtaient en Russie où leur origine était modifiée. Les cargaisons étaient alors chargées sur des navires à destination de la Corée du Sud.

    Il a fallu dix mois d'enquête aux douanes pour remonter le fil. Les douanes suspectent ces entreprises d'avoir violé les sanctions de l'ONU imposées contre Pyongyang. Les douanes demandent l'inculpation de ces trois entreprises.

    La semaine dernière, les Nations unies s'alarmaient du trafic mis en place par la Corée du Nord pour exporter des armes et du carburant. Pour garder la confiance des Etats-Unis, la Corée du Sud va devoir hausser la garde, renforcer les contrôles.

    Lors du sommet de Singapour, entre Kim Jong-un et Donald Trump, les Etats-Unis et la Corée de Nord se sont engagés à dénucléariser la péninsule coréenne, mais depuis les deux parties peinent à trouver les termes d'un accord. Washington insiste sur la nécessité de maintenir les sanctions pour faire pression sur Pyongyang pendant la durée des négociations.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.