GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Philippines: les «cloches de la discorde» bientôt restituées par les Etats-Unis

    media Les cloches de l'église catholique de Balangiga sont au coeur d'un contentieux historique entre les Philippines et les Etats-Unis. REUTERS/Nathan Layne/File Photo

    Les Philippines ont enfin obtenu gain de cause : les Etats-Unis vont leur restituer les trois cloches de l’église de Balangiga qu’ils avaient volées en 1901 lorsque le pays était une colonie américaine. Depuis des années, le président philippin Rodrigo Duterte, comme ses prédécesseurs, demandait le retour des cloches.

    « Elles ne sont pas à vous, elles sont à nous. Ces cloches constituent le souvenir de l’héroïsme de nos ancêtres qui ont résisté aux colonisateurs américains et ont sacrifié leurs vies pour cela ». Ainsi parlait il y a un an le président philippin Rodrigo Duterte, qui comme ses prédécesseurs demandait régulièrement le retour des cloches.

    Leur histoire remonte au début du siècle dernier, à la guerre qui avait éclaté en 1899 entre les Etats-Unis et les Philippines, après la vente du pays par Madrid à Washington. L’armée américaine s’était emparée des trois cloches de l’église catholique de Balangiga, sur l’île de Samar, dans l’est du pays, lors d’une expédition punitive menée après la mort de 34 soldats américains tués par des rebelles. L’armée avait également rasé la ville et massacré la population. Les Philippines ne gagneront leur indépendance qu’en 1946.

    Les soldats américains qui ont survécu à une embuscade philippine en 1901 posent avec une cloche d’église utilisée pour signaler l’attaque. Source de la photo «History of the Ninth U.S. Infantry, 1799–1909». Brown, Fred R./Wikimedia Commons

    « Nous avons reçu l’assurance que les cloches seront rendues à l’église catholique et traitées avec le respect et les honneurs qu’elles méritent », a indiqué ce dimanche 12 août l’ambassade des Etats-Unis à Manille, en précisant qu’aucune date n’a été fixée pour le moment. Deux des cloches se trouvent aujourd’hui aux Etats-Unis dans l’Etat du Wyoming, dans un mémorial pour les soldats américains morts au combat, la troisième est installée dans une base militaire américaine en Corée du Sud.

    L'intérieur de l'église de Balangiga endommagée par un typhon en 2013. REUTERS/Nathan Layne/File Photo

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.