GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Indonésie: la pénible avancée des opérations de secours à Lombok

    media Alors que les pelleteuses fouillent les décombres, le portrait du président Joko Widodo a été sorti des ruines d'une école à Lombok, le 12 août 2018. Antara Foto/Ahmad Subaidi/ via REUTERS

    Huit jours après le séisme dévastateur qui a frappé l'île indonésienne de Lombok, le bilan s'est une nouvelle fois alourdi. Les autorités font à présent état de 436 tués. Sur place les opérations de recherche des victimes sont toujours en cours, car ce sont plusieurs milliers d'édifices qui se sont écroulés et qu'il faut à présent déblayer et fouiller un à un.

    Avec notre correspondant à Jakarta, Joël Bronner

    L'Agence indonésienne de gestion des catastrophes l'a confirmé via son porte-parole, les équipes de recherche et de secours continuent d'évacuer le corps de victimes enfouies à la fois sous des décombres de bâtiments effondrés et recouverts par des glissements de terrain. Et ce, huit jours maintenant après le séisme meurtrier qui a frappé Lombok.

    C'est le nord de l'île, qui a été la zone la plus durement touchée. C'est un véritable travail de fourmi auquel se livrent les secouristes du Basarnas, l'agence de recherche et de secours, associés aux militaires de l'armée indonésienne. De part et d'autre des routes qui serpentent non loin du volcan Rinjani, les dégâts sont innombrables et les travaux de déblayage, longs et fastidieux. Le tout, sous une chaleur tropicale parfois écrasante.

    A Lombok, RFI pu observer il y a quelques jours le travail de ces hommes, alors qu'aidés de pelleteuses, ils dégageaient péniblement un bâtiment de taille moyenne, qui abritait préalablement trois commerces sur deux étages. Le déblayage de ce seul édifice, a pris à une vingtaine de personnes la plus grosse partie de la journée.

    A ce rythme, il n'est pas surprenant que le bilan des victimes continue de progresser au compte-gouttes, au fur et à mesure que de nouveaux gravats sont finalement fouillés et débarrassés.

    Douche improvisée au milieu des ruines pour ces deux hommes, Lombok (Indonésie) le 12 août 2018. Antara Foto/Ahmad Subaidi / via REUTERS

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.