GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Indonésie: un avion militaire français devrait apporter de l'aide à Lombok

    media Un Airbus A400M sur la base d'Orléans, le 9 septembre 2017. C'est le même modèle d'avion qui a décollé de Jakarta ce matin. (Photo d'illustration) R. Nicolas-Nelson / AFP

    Un avion militaire français, un A400M, devrait décoller d'ici vendredi de Jakarta pour apporter 37 tonnes d'aide humanitaire sur l'île sinistrée de Lombok, frappée par une série de tremblements de terre dévastateurs depuis la fin juillet. Au total, les séismes ont fait plus de 500 morts et plus de 300 000 sans-abris sur cette île touristique.

    Avec notre correspondant à JakartaJoël Bronner

    L'avion français, un A400M, ne devait faire à Jakarta qu'un peu de figuration. Une centaine de militaires français, de retour d'exercices conjoints avec l'armée australienne, se trouvent en effet jusqu'à vendredi dans la capitale indonésienne.

    Ces militaires sont à deux heures de vol seulement de Lombok, où un habitant sur dix n'a plus de toit en raison du grand nombre de maisons effondrées à la suite des différents séismes qui ont frappé l'île ces trois dernières semaines.

    35 tonnes d'aides humanitaires

    Le général de l'armée de l'air Patrick Chareix, qui commande la mission dite Pégase, explique que l'ambassade et les militaires français ont donc reçu « une demande écrite du ministère indonésien qui nous demande si on peut utiliser notre avion pour transporter 35 tonnes d'aide humanitaire à Lombok. »

    « Ce sont du ciment, des tentes, des tôles ondulées pour reconstruire un peu les logements sur place ou quelques habitations sur place. Et donc, c'est à mon avis une façon de voir un peu les qualités, les capacités de l'avion. Et de le mettre en pratique », poursuit ce dernier.

    ►A RELIRE : L'île de Lombok secouée par deux nouveaux séismes

    Car, en plus de l'aide acheminée à Lombok, cette demande de Rini Soemarno, une ministre du gouvernement indonésien, s'inscrit aussi dans le cadre concret de la négociation de deux modèles d'avion A400M à la France. Un achat potentiel qui aura en tout cas permis d'acheminer davantage de biens de première nécessité aux sinistrés de Lombok.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.