GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le gouvernement équatorien et le mouvement indigène ont trouvé ce dimanche 13 octobre un accord pour sortir de la crise sociale qui paralyse le pays depuis 12 jours, grâce au retrait du décret polémique supprimant les subventions au carburant. Les deux parties se sont mises d'accord sur la préparation d'«un nouveau décret qui annule le décret 883» sur l'essence, et «avec cet accord la mobilisation se termine», a annoncé Arnaud Peral, représentant en Équateur de l'ONU, qui a facilité avec l'Eglise catholique la tenue d'un dialogue.

    Asie-Pacifique

    [Reportage] Au Bangladesh, les réfugiés rohingyas fêtent l'Aïd loin de chez eux

    media Des réfugiés rohingyas se préparent à fêter l'Aïd dans le camp de Kutupalong, au Bangladesh. REUTERS/Mohammad Ponir Hossain

    Au Bangladesh, la fête musulmane du sacrifice, l'Aïd-el-Kebir, a commencé mercredi 22 août. Une fête célébrée aussi par les Rohingyas, cette minorité musulmane persécutée par l'armée birmane. Près de 700 000 d'entre eux ont trouvé refuge au Bangladesh, après les violences qui ont commencé il y a quasiment un an jour pour jour. Des violences qualifiées de « nettoyage ethnique » par l'ONU. RFI s'est rendue dans les camps de réfugiés pour suivre cette célébration.

    Avec notre envoyée spéciale dans le camp de Kutupalong, Eliza Hunt

    Tour à tour, des hommes et des enfants défilent devant un camion, où est distribuée de la viande venant d'animaux sacrifiés plus tôt dans la journée. Un sacrifice que Mohammed avait l'habitude de faire lui-même, jusqu'à aujourd'hui.

    Cet homme d'une cinquantaine d'années ne cache pas sa tristesse. « On est tellement malheureux... C'est la fête du sacrifice, et nous ne sommes même pas chez nous, en Birmanie… C'est un jour difficile et je n'ai aucun espoir pour l'an prochain. »

    Dans les allées en terre, on croise des petites filles aux robes colorées, qu'elles portent spécialement pour l'occasion. Les appels à la prière résonnent. Nabil Husseim vient juste de récupérer sa ration de viande.

    Ce Rohingya raconte que cette fête était devenue difficile à célébrer en Birmanie. « Avant, on pouvait la fêter avec nos voisins, dans chaque maison... Mais depuis deux ans, les autorités nous ont infligé des restrictions, on a plus eu le droit de la célébrer sous leurs yeux. »

    Nabil Husseim espère malgré tout fêter de nouveau l'Aïd en Birmanie, même si, dit-il, les conditions de sécurité ne sont pas encore réunies pour un éventuel retour.

    Une fête de l'Aïd au goût amer pour les Rohingyas réfugiés au Bangladesh

    Reportage au camp de Kutupalong

    23/08/2018 - par Eliza Hunt Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.