GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'UE va créer une entité pour continuer à commercer avec l'Iran (Mogherini)
    Asie-Pacifique

    Arif Alvi officiellement investi chef de l'Etat pakistanais

    media Arif Alvi, le 27 août dernier à Islamabad. FAROOQ NAEEM / AFP

    Le nouveau président pakistanais a prêté serment ce dimanche 9 septembre 2018, quelques jours après son élection à la tête de ce pays de plus de 200 millions d'habitants. Arif Alvi est un proche du Premier ministre Imran Khan. Sa fonction est surtout honorifique.

    Moustache grise et lunettes élégantes, Arif Alvi a 69 ans. Ce père de quatre enfants est dentiste de formation. C'est surtout une figure du parti au pouvoir, le Mouvement du Pakistan pour la justice (PTI).

    En politique depuis une cinquantaine d'années, le nouveau président a fait ses premières armes en manifestant au sein du mouvement étudiant contre le régime militaire d'Ayub Khan, en 1969. Il sera d'ailleurs blessé.

    Son entourage le présente comme l'un de ceux qui se sont battus pour la démocratie au Pakistan. Secrétaire général du PTI, il est également député depuis 2013 d'une circonscription de Karachi, la plus grande ville du pays.

    En début de semaine, Arif Alvi est finalement élu chef de l'Etat par les parlementaires. Il ne devrait pas faire d'ombre au Premier ministre Imran Khan, qui vient de prendre les rênes du pays après une victoire controversée.

    Les deux hommes sont des proches et sont issus du même parti. Par ailleurs, la fonction de président au Pakistan est de toute façon largement honorifique.

    ► À relire : L’irrésistible ascension d’Imran Khan

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.