GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
Aujourd'hui
Vendredi 22 Février
Samedi 23 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Selon France Info, le jihadiste français Fabien Clain, qui avait revendiqué au nom du groupe État islamique les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, a été tué lors d'une frappe aérienne de la coalition à Baghouz, en Syrie. Son frère Jean-Michel a également été gravement blessé.

    Asie-Pacifique

    Afghanistan: attaque-suicide dans la province de Nangahar

    media Des hommes portent un blessé après l'attaque dans la province de Nangahar, le 11 septembre 2018. REUTERS/Stringer

    Nouvel attentat en Afghanistan : au moins 22 personnes ont été tuées, des dizaines d'autres blessées dans une attaque-suicide dans la province de Nangahar, frontalière du Pakistan, dans l’est du pays.

    Avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali

    L’explosion a retenti au milieu de centaines de personnes rassemblées sur la route de Jalalabad à Torkham, un poste-frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan. Les manifestants, munis de larges banderoles et de drapeaux afghans protestaient contre Bilal Pacha, le chef d’une milice locale progouvernemantale, accusée de vols, de racket et d’intimidation par les habitants de certains districts du Nangahar.

    C’est au milieu des manifestants que le kamikaze a déclenché sa charge. L’attaque est survenue en debut d'après-midi. Plus tôt dans la journée, plusieurs écoles de la région ont été prises pour cible dans plusieurs attaques. La province du Nangahar est un fief de l’organisation Etat islamique depuis quatre ans, mais aussi des talibans.

    Ces derniers ont accentué leur pression sur les autorités ces dernières semaines, menant plusieurs attaques coordonnées dans différentes provinces. La situation sécuritaire ne cesse de se dégrader alors que les élections parlementaires doivent se tenir le 20 octobre prochain. Auront-elles vraiment lieu ? Des responsables afghans et étrangers ne cachent plus leur scepticisme et leur inquiétude.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.