GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: un centre d'hébergement pour réfugiés ouvre à Paris dans le XVIe, deux ans après un lieu dédié aux SDF (préfet de région)
    • Commerce aux Etats-Unis: Amazon envisage d'ouvrir 3000 magasins sans caissier d'ici 2021 (Bloomberg News)
    • Commerce et échanges internationaux: les risques «s'intensifient» pour l'économie mondiale (OCDE)
    • Négociations du Brexit: le chancelier autrichien Sebastian Kurz confirme «un sommet spécial» en novembre 2018
    • Parlement européen: pour Laurent Wauquiez (LR), Orban «a toute sa place au PPE» («Figaro»)
    • Plusieurs centaines de migrants évacués ce jeudi matin du centre de la ville de Nantes
    • Procès Bygmalion: la décision sur les recours de Sarkozy a été reportée au 25 octobre (cour d'appel)
    • France-CSG: 300 000 retraités bénéficieront en 2019 d'un geste fiscal (Philippe)
    • Guerre commerciale: le patron d'Alibaba Jack Ma renonce à sa promesse de créer un million d'emplois aux Etats-Unis (Chine nouvelle)
    • Japon: le Premier ministre Shinzo Abe a été réélu à la tête de son parti (officiel)
    Asie-Pacifique

    Birmanie: l'ONU débute sa mission d'évaluation sur un éventuel retour des Rohingyas

    media Un village rohingya entièrement brûlé dans l'Etat d'Arakane, en Birmanie, en septembre 2017. REUTERS/Soe Zeya Tun/File Photo

    En Birmanie, pour la première fois depuis le début des violences de l'armée birmane contre la minorité musulmane des Rohingyas, des équipes de l'ONU ont pu se rendre sur place mercredi 12 septembre, dans le nord de l'Etat de l'Arakan. Un accès autorisé dans le cadre d'un accord en juin dernier entre les Nations Unies et le gouvernement birman, mais qui reste pour l'instant limité.

    Avec notre correspondante à Rangoun, Eliza Hunt

    Cette première mission de l'ONU dans le nord de l'Etat de l'Arakan va durer deux semaines et concerne seulement une trentaine de villages pour l'instant. Deux semaines pendant lesquelles les équipes vont effectuer « un travail d'évaluation », dans cette région où cohabitent notamment bouddhistes et musulmans.

    L'objectif de l'ONU est de préparer un éventuel rapatriement pour les plus de 700 000 Rohingyas qui ont trouvé refuge au Bangladesh. Si la Birmanie se dit prête à les accueillir, les Nations Unies ont à plusieurs reprises exprimé leurs préoccupations sur les conditions de retour, et la région reste très difficile d'accès aux agences internationales ou encore aux journalistes.

    Cet accès à l'Etat de l'Arakan, que l'ONU réclamait depuis plusieurs semaines, intervient dans un contexte de tensions puisque son rapport complet qui accuse l'armée de « génocide » contre les Rohingyas va être présenté d'ici quelques jours devant l'Assemblée générale des Nations Unies. Un rendez-vous auquel Aung San Suu Kyi ne devrait pas participer. La dirigeante birmane, fortement critiquée pour son silence dans cette crise, avait déjà annulé son déplacement l'an dernier à New York, juste après le début des violences.


    ■ L'armée birmane aurait pu « mieux gérér » la crise des Rohingyas, a reconnu jeudi Aung San Suu Kyi. « A posteriori, il y a bien sûr des façons dont la situation aurait pu être mieux gérée », a-t-elle dit en marge du Forum économique à Hanoï, commentant les accusations de « génocide » formulées contre l'armée birmane.

    (RFI)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.