GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Typhon Mangkhut: une trentaine de blessés à Hong Kong dans la tempête

    media De fortes pluies sur le port Victoria de Hong Kong ce dimanche 16 septembre 2018. REUTRERS/Bobby Yip

    Le typhon Mangkhut, considéré comme le plus puissant de l'année à ce stade, progresse ce dimanche 16 septembre 2018 vers les côtes densément peuplées du sud de la Chine. A Hong Kong, le plus haut niveau d’alerte a été déclaré et tous les départements du gouvernement ont activé leur plus haut niveau de plans d’urgence pour parer aux conséquences éventuelles. A la mi-journée, les hopitaux de Hong Kong signalaient avoir pris en charge 34 blessés.

    Article régulièrement réactualisé,

    Après dix heures en alerte maximale, le niveau 10, l’observatoire de Hong Kong a estimé que l’on était revenu à un niveau d’alerte 8, signe que le super typhon Mangkhut s’éloigne de Hong Kong, rapporte notre correspondante, Florence de Changy. Autre signe encourageant : le baromètre remonte. Une nouvelle alerte pour pluies torrentielles a toutefois été émise en fin de journée. Elle est à présent annulée.

    Depuis 9h40 heure locale, ce dimanche matin, Hong Kong était au niveau 10, le plus haut niveau d’alerte possible pour les typhons. L’observatoire météo local a confirmé avoir enregistré des rafales de 256 km/h et des vents soutenus à 189 km/h.

    L’ensemble du territoire s’est retrouvé sous le couvercle d'un ciel blanchâtre, avec des rugissements de vent régulièrement interrompus par des bruits de casse. Les quartiers normalement animés le dimanche étaient déserts. La plupart des principaux axes de circulation sont coupés.

    Mangkhut a repris de la vigueur au-dessus de la mer de Chine avant son arrivée sur le continent. Tous les départements du gouvernement hongkongais avaient préventivement activé leur plus haut niveau de plans d’urgence. Les résidents de Hong Kong et de la côte sud chinoise ont été priés de « se préparer au pire ».

    Dégâts dans les quartiers populaires

    La consigne pour tous les résidents est de rester à l’abri et bien évidemment de ne pas s’approcher du bord de mer. Les préparatifs ont commencé dès vendredi. Les habitants de deux îles basses ont été évacués à titre préventif. Nombre de fenêtres ont été croisées de grandes barres de scotch à travers la ville.

    Cette mesure élémentaire n’a pas empêché des façades entières de certains immeubles de perdre leurs fenêtres. Des vidéos montrent des branches d’arbres qui volent comme des fétus de paille. Un mur et plusieurs échafaudages se sont effondrés dans les quartiers très populaires de Causeway Bay et de Kowloon.

    Dans certains villages des nouveaux territoires, plusieurs zones ont été fortement inondées, emportant les voitures.

    Le typhon fait la superficie de la France

    Dans les ports, situation est assez chaotique. Certains bateaux se sont décrochés, certains ont coulé. Dans le port d’Aberdeen plusieurs bateaux se sont décrochés de leur anneau et dérivent dangereusement, certains ont coulé. A Macao, où le super typhon Hato avait fait 12 morts l’an dernier, le gouvernement a fait fermer tous les casinos samedi soir.

    Dans le port chinois voisin de Shenzhen, des dizaines de conteneurs sont tombés à l’eau. Toutes les baies vitrées du lobby de l’Intercontinental ont cédé sous la pression de vagues qui se sont engouffrées dans l’hôtel.

    Mangkhut est énorme ; il fait la surface de la France en superficie. La « région administrative spéciale » est donc toujours dans la tempête et il est encore bien trop tôt pour évaluer l'ampleur des dégâts. Les hôpitaux indiquaient en milieu de journée avoir traité 34 blessés.

    Le front de mer photographié à Hong Kong ce dimanche 16 septembre 2018, au passage du typhon Mangkhut. REUTERS/Bobby Yip

    Les dégâts matériels seront sans doute énormes au vu du nombre de voitures détruites, de bateaux coulés ou d’arbres cassés ou déracinés. Plusieurs embarcadères de ferries ont été endommagés. Quelques échafaudages et grues se sont aussi effondrés.

    Pour le moment, aucune structure majeure n’a cédé malgré un terrain très accidenté sur le territoire de Hong Kong. Les principaux axes de circulation restent coupés car les routes et les tunnels sont bloqués par des débris. L’aéroport de Hong Kong, le plus gros aéroport de fret aérien au monde, espère rouvrir progressivement dans la journée de lundi. Plus de 900 vols ont été annulés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.