GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 5 Décembre
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les dirigeants des deux Corées affichent leur unité au mythique mont Paektu

    media Le leader nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in posent devant les photographes au Mont Paektu, le 20 septembre. Pyeongyang Press Corps/Pool via REUTERS TPX IMAGES OF THE DAY

    La visite de trois jours du président sud-coréen Moon Jae-in s’achève en Corée du Nord ce jeudi 20 septembre. Ce dernier s’est rendu ce matin sur le « mont Paektu », un volcan éteint situé tout au nord du pays, en compagnie du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    La dernière étape de la visite du président sud-coréen n’est pas la moins symbolique : Moon Jae-in s’est rendu au sommet du mont Paektu, haut lieu de la mythologie coréenne. Paektu joue aussi un rôle central dans la propagande nordiste, ce qui fait grincer des dents les conservateurs au Sud.

    « Nouvelle ère »

    Mais ce matin, la presse sud-coréenne se montre plutôt optimiste. « Les deux Corées ouvrent une nouvelle ère de paix et de prospérité », titre le Korea Times. Moon Jae-in a donné un discours devant 150 000 Nord-Coréens, une première pour un président du Sud. « Kim Jong-un et moi sommes en train de réaliser une péninsule dénucléarisée », a-t-déclaré, devant une foule debout.

    Les gestes de Moon « auront plus d'impact pour changer la conscience nord-coréenne que 10 milliards de tracts de propagande », se félicite un historien cité par le quotidien Hankyoreh.

    Accord significatif

    L’accord militaire signé mercredi est aussi jugé significatif. Kim Jong-un s’est dit notamment prêt à fermer de façon permanente son principal site d’essais balistiques en présence d’inspecteurs internationaux, ainsi que son site nucléaire emblématique de Yeongbyeon.

    Cet accord – dont l'annonce a aussitôt été saluée par les Etats-Unis - devrait permettre de réduire les risques d’accrochages armés. Mais le quotidien Joongang, s’il se félicite des progrès accomplis, rappelle que « tout repose sur la sincérité de Kim Jong-un ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.