GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les Philippines touchées par un nouveau glissement de terrain meurtrier

    media Des secouristes extirpent un survivant des décombres après le glissement de terrain dans la ville de Naga, à Cebu, le 20 septembre 2018. REUTERS/Stringer

    Les Philippines touchées par un second glissement de terrain mortel, cinq jours après le passage du typhon Mangkhut, le plus violent de l'année. Dans le centre de l'archipel, une centaine d'habitants se sont retrouvés piégés dans leurs maisons après l'écroulement d'une colline gorgée d'eau, sur l'île touristique de Cebu à Naga. Les opérations de secours se poursuivent pour tenter de sauver une dizaine de personnes enterrées vivantes alors que 12 personnes au moins ont péri.

    Avec notre correspondante à Manille, Marianne Dardard

    Les victimes se trouvaient encore au lit lorsque la colline très escarpée sur laquelle ils ont bâti leurs maisons s'est décrochée ce matin à l'aube, emportant dans sa chute une vingtaine d'habitations.

    Pluies diluviennes

    Survenu cinq jours après le passage du typhon Manghkut, ce nouveau glissement de terrain aurait été provoqué par les pluies diluviennes de la mousson qui se sont abattues durant deux jours d'affilée dans la région, pourtant épargnée par le cyclone du week-end dernier qui a frappé beaucoup plus au nord.

    Coïncidence tragique : la zone où s'est produit ce second glissement mortel pour les Philippines en moins d'une semaine, avait été évacuée par précaution avant le passage du typhon Mangkhut, samedi dernier.

    Une quarantaine de glissements de terrain

    Sur l'île de Luçon, principale île du nord, la plus durement touchée par Mangkhut, le typhon a provoqué une quarantaine de glissements de terrain, dont le plus meurtrier s'est produit à Itogon, village minier de la Cordillère philippine.

    Chaque année, le pays est balayé par une vingtaine de cyclones, en général de juillet à fin novembre, qui correspond également à la saison de la mousson.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.