GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les chefs des diplomaties indienne et pakistanaise ne se rencontreront pas

    media La ministre des Affaires étrangères indienne Sushma Swaraj, le 25 octobre 2017. REUTERS/Alex Brandon/File Photo

    Le gouvernement indien vient d'annuler la rencontre prévue entre sa ministre des Affaires étrangères Sushma Swaraj  et celui du Pakistan, Shah Mehmood Qureshi. Celle-ci aurait dû se passer à la fin du mois, à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies. Mais le meurtre de trois policiers par un groupe indépendantiste du Cachemire a poussé New Delhi à revenir sur sa décision, qui aurait permis de dégeler le dialogue entre les deux frères ennemis.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

    Cette rencontre était très attendue : cela fait en effet trois ans que les ministres des Affaires étrangères des deux pays ne se sont pas rencontrés. C'est le nouveau Premier ministre pakistanais, Imran Khan, qui a invité son homologue indien, Narendra Modi, à reprendre ce dialogue. Celui-ci est gelé depuis l'attaque d'une base militaire indienne par des terroristes venus du Pakistan, en janvier 2016.

    Mais sitôt annoncée, la rencontre est annulée : le gouvernement indien veut ainsi protester contre l'assassinat, ce vendredi, de trois policiers du Cachemire indien, par des membres du Hizbul Mujahideen. Ce groupe armé demande l'indépendance de la région disputée, et serait soutenu par Islamabad.

    New Delhi s'insurge par ailleurs de la décision du Pakistan d'imprimer des timbres à l'effigie de Burhan Wani, l'ancien dirigeant de ce même groupe indépendantiste. Un combattant qui a été tué par l'armée indienne il y a deux ans.

    → RELIRE : Imran Khan et les relations indo-pakistanaises: vers un nouveau départ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.