GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Saisie par les parents de Vincent Lambert, la cour d'appel de Paris a ordonné ce lundi soir la reprise des traitements visant à le maintenir en vie, jusqu'à ce qu'un comité de l'ONU se prononce sur le fond de son dossier. Les soins de cet homme en état végétatif depuis dix ans avaient été interrompus ce matin. Viviane Lambert, sa mère, s'est félicitée d'«une très grande victoire».

    Asie-Pacifique

    Australie: abolition de la «taxe tampon»

    media Les autorités australiennes ont accepté ce mercredi 3 octobre d'abolir une taxe sur la consommation touchant les produits d'hygiène féminine. Wordpress

    Voilà 18 ans que les associations de défense des droits de la femme se battaient pour cela : les autorités australiennes ont accepté ce mercredi 3 octobre d'abolir une taxe sur la consommation touchant les produits d'hygiène féminine. Elle était surnommée la « taxe tampon ».

    A l'Origine, en 2000, Canberra instaure une TVA à 10%. Certains produits de première nécessité en sont exonérés. C'est le cas pour de nombreux aliments, mais aussi pour certains produits d'hygiène jugés bénéfiques pour la santé: les préservatifs ou la crème solaire par exemple.

    Mais les tampons et autres produits d'hygiène féminine eux sont soumis à cette TVA supérieure. Les associations de défense des droits de la femme dénoncent aussitôt le sexisme de cette nouvelle mesure. En réponse le ministre de la Santé affirme alors à la télévision publique australienne : « En tant que gars, j'aimerais que la crème à raser soit exemptée, mais je ne m'attends pas à ce que ça arrive ».

    Après 18 ans de querelles et de campagne intitulée « Arrêtez de taxer mes règles ! », les ministres des Finances des différents Etats et Territoires ont finalement décidé à l'unanimité d'abolir cette taxe à compter de janvier prochain. Ils renoncent ainsi à des recettes annuelles de plus de 18 millions d'euros.

    Certains soupçonnent des motivations politiques. La coalition conservatrice au pouvoir en Australie cherche à reconquérir l'électorat féminin après le dépôt de plusieurs plaintes dénonçant le harcèlement au sein du Parlement.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.