GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Royaume-Uni: Theresa May remporte le vote de défiance, 200 députés ont exprimé leur soutien et 117 ont voté contre (officiel)
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Indonésie: le temps des recherches est désormais compté

    media Le bilan officiel du séisme et du tsunami dans les Célèbes sera certainement loin de la réalité. REUTERS/Beawiharta

    L’Indonésie s’était donné une semaine pour retrouver des survivants du séisme et du tsunami ayant frappé l'île des Célèbes. Les recherches sont donc censées prendre fin ce vendredi 5 octobre.

    Avec notre envoyé spécial à Palu, Vincent Souriau

    A peine quelques jours après le déclenchement de l’aide internationale, le compte à rebours de la fin des recherches est lancé. Et ce, malgré le déploiement tardif des secours. Malgré parfois aussi des signes de vie. A l'hôtel Mercure de Palu, dévasté par le tsunami, les équipes d’évacuation pensent ainsi avoir repéré un battement de cœur sous les décombres, six jours après la catastrophe.

    L’Indonésie va-t-elle ordonner que les bâtiments touchés soient rasés ? Va-t-elle demander que l’on reconstruise par-dessus sans même être allé voir si l’on pouvait encore sauver quelqu’un ? Ce n’est pas exclu. Les autorités indonésiennes n’ont pas les moyens de tout fouiller et craignent des épidémies si les cadavres ne sont pas enterrés très vite.

    Il y a également le facteur politique : il faut passer à autre chose, montrer que l’Indonésie avance, que le pays n’est pas que l’éternelle victime des catastrophes naturelles. Le pays est donc suspendu à la décision de son président, Joko Widodo. Selon les autorités, 1 411 personnes ont péri et 2 500 ont été blessées dans la catastrophe. Dans tous les cas, le bilan officiel sera loin de la réalité. Car près de Palu et dans la région, il reste des villages entiers dévastés par le tremblement de terre où 90 % des résidents sont morts. Sans aucun recensement officiel.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.