GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La nonne australienne Patricia Fox, critique de Duterte, quitte les Philippines

    media Après sept mois de bataille administrative pour éviter l'expulsion, la religieuse Patricia Fox a finalement annoncé qu'elle allait quitter les Philippines. Ted ALJIBE / AFP

    Une religieuse australienne, dont les critiques ont suscité le courroux du président Rodrigo Duterte, a annoncé mercredi 31 octobre qu’elle quittait les Philippines. « Sister Pat », son surnom, n'est pas la première étrangère sommée de quitter le pays.

    Avec notre correspondante à Manille,  Marianne Dardard

    Menacée une énième fois d'expulsion, sœur Patricia Fox jette l'éponge et annonce quitter les Philippines ce week-end, après des mois de bataille administrative.

    Présente depuis près de 30 ans dans l'archipel, où elle s'est faite l'avocate des plus pauvres, la septuagénaire australienne est devenue sur le tard une icône de l'opposition à Rodrigo Duterte, mais aussi un symbole des relations dégradées entre l'Eglise et le pouvoir.

    Agacé par sa participation à une enquête sur de présumées violations des droits de l'homme dans le sud du pays, le président philippin avait ordonné l'arrestation de la religieuse en avril. Relâchée au bout de quelques heures, sœur Patricia Fox, elle-même avocate de formation, s'était lancée ces derniers mois dans un bras de fer judiciaire avec les services d'immigration, suite au retrait de son visa.

    En avril, un autre ressortissant étranger, Giacomo Filibeck, secrétaire général adjoint du Parti des socialistes européens, était lui refoulé à l'aéroport, pour avoir critiqué les tueries extrajudiciaires de la guerre antidrogue du chef de l'Etat.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.