GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Edouard Philippe signe pour plus de 10 milliards de contrats au Vietnam

    media Edouard Philippe et son homologue vietnamien Nguyen Xuan Phuc après une cérémonie de signature de contrats, le 2 novembre 2018. Nhac NGUYEN / POOL / AFP

    Le Premier ministre français Edouard Philippe a signé pour plus de dix milliards d’euros de contrats lors de sa première journée de visite au Vietnam, vendredi 2 novembre.

    Avec notre envoyée spéciale à Hanoï, Anne Soetmondt

    L’espace de quelques heures vendredi à Hanoï, Edouard Philippe s’est mué en VRP des entreprises françaises. Clou du spectacle : une cérémonie de signature de contrats, notamment commerciaux, pour un montant autour de 10 milliards d’euros, dont 5,7 pour l’avionneur européen Airbus qui finalise une commande de 50 moyens-courriers avec la compagnie aérienne Vietjet.

    Les autres contrats, pas encore finalisés, concernent l’aéronautique et l’électricité. « C’est évidemment des contrats qui traduisent l’intensité croissante du lien économique entre les deux pays », a déclaré le chef du gouvernement français.

    Un lien économique à construire puisque pour l’instant, moins de 1% des échanges commerciaux vietnamiens se font avec l’Hexagone.

    Une visite de trois jours placée donc sous le signe du développement des liens économiques, mais aussi de la mémoire de la guerre d’Indochine. Edouard Philippe se rend ce samedi sur le site de l’emblématique bataille de Diên Biên Phu. « C’est un passé commun que nous avons, a-t-il rappelé. Un passé parfois tragique mais un passé commun. Le regarder en face, c’est aussi se mettre dans les meilleures dispositions pour construire un avenir commun. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.