GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Accusé de racisme, Dolce & Gabbana présente ses excuses aux Chinois

    media Un magasin Dolce & Gabbana à Shangai, le 22 novembre 2018. REUTERS/Aly Song/File Photo

    Les deux fondateurs de la marque de luxe Dolce & Gabbana ont fait publier une courte vidéo d'eux où ils clament leur amour pour la Chine après un spot promotionnel jugé humiliant.

    Dans la publicité critiquée, on voit une jeune femme brune aux yeux bridés dans un décor de restaurant asiatique qui tente maladroitement de manger une pizza ou des spaguettis avec des baguettes.

    Un stéréotype grossier pour beaucoup d'internautes dont l'indignation n'a fait que grandir après la publication d'une discussion Instagram qui devait rester privée dans laquelle Stefano Gabbana traite notamment la Chine « de pays de merde », à grand renforts d'émojis.

    L'entreprise a affirmé que le compte du couturier avait été piraté, mais le scandale a rapidement pris de l'ampleur en Chine. Il a notamment entraîné l'annulation du défilé de la marque à Shanghai.

    La Chine représente 35% des ventes de la marque

    « Nous souhaitons dire à tous les Chinois de par le monde, et il y en a beaucoup, combien nous sommes désolés. Et nous prenons ces excuses et ce message très au sérieux. », ont affirmé côte à côte Stefano Gabbana et Domenico Dolce sur la toile ce vendredi.

    « Nous sommes désolés, nous tirerons les leçons de cette expérience », promettent-t-ils.

    En quelques heures, leur message a généré 100 000 commentaires. Mais beaucoup d'internautes restent sceptiques. Certains attribuent ces excuses à un pur intérêt économique. Le marché chinois représente environ 35 % des ventes mondiales de Dolce & Gabbana.

    Vendredi, les principaux sites de commerce en ligne chinois avaient retiré leur produit de la vente. Cette année, plusieurs marques telles que Zara, Gap ou Mercedes ont dû modifier leur communication après avoir été menacées de boycott par les autorités chinoises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.