GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Lundi 18 Mars
Mardi 19 Mars
Aujourd'hui
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Chine: mystérieuse disparition du photographe Lu Guang

    media Le photographe chinois Lu Guang en 2014. REUTERS

    Où est Lu Guang, photographe de renommée internationale ? Depuis trois semaines, on est sans nouvelle de ce Chinois qui vit aux Etats-Unis. Il a disparu lors d'un voyage au Xinjiang, région où Pékin mène une campagne sans merci contre la minorité musulmane des Ouïghours, cible d’une surveillance à outrance et de détentions arbitraires. Aujourd’hui, l’épouse du photographe tire la sonnette d’alarme.

    Menacé, censuré et parfois passé à tabac pour ses clichés qui dérangent, le photographe chinois Lu Guang était en voyage dans la province du Xinjiang quand il a disparu. Dans une lettre publiée sur Twitter, son épouse dit avoir tenté de joindre la police locale à de multiples reprises, en vain. Selon ses contacts sur place, son mari aurait été arrêté pour des raisons que l’on ignore.

    Le photographe, trois fois lauréat du prestigieux prix « World Press Photo », parcourt la Chine depuis les années 1990 pour attirer l’attention des autorités sur le désastre écologique. Lu Guang s’était donné pour mission de montrer la face cachée de la croissance à tout prix : des poissons morts flottants sur des fleuves pollués, des piétons enveloppés par un nuage toxique ou encore des mineurs au visage noirci par le charbon.

    « Je suis convaincu d’être du bon côté de l’humanité face aux industriels qui continuent à frauder sans être inquiétés », disait le célèbre photographe l’an passé à France 3 en marge de son exposition « Développement et Environnement » montrée lors du festival Visa pour l’image à Perpignan.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.