GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    La Cour suprême espagnole autorise l'exhumation du corps de Franco
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Une centaine de Rohingyas interpellés dans les eaux territoriales de la Birmanie

    media Des réfugiés rohingyas attendent un bateau après avoir traversé la frontière entre la Birmanie et le Bangladesh, en september 2017 (photo d'illustration). REUTERS/Mohammad Ponir Hossain

    Ils ont été arrêtés sur la route de l'exode et forcés à rentrer dans l'ouest du pays, théâtre en 2017 d'un « génocide » selon l'ONU.

    « Ils ont tous été renvoyés à Sittwe sur un navire de la marine » mardi soir, a annoncé à l'AFP Min Lwin, responsable de la police de Dawei, port du sud de la Birmanie au large duquel ils ont été trouvés dimanche.

    Les 93 fuyards ont été renvoyés dans un de ces camps de « déplacés » rohingyas, qui avaient vocation à être temporaires mais sont maintenus depuis des années, dans la région de Sittwe. Quelque 120 000 membres de cette minorité musulmane y vivent entassés, avec une liberté de mouvement très limitée.

     → A (RE)LIRE : La Birmanie affirme avoir un plan «très concret» pour le retour des Rohingyas

    Il s'agit du troisième bateau de Rohingyas tentant de fuir vers la Malaisie par la mer à être interpellé par les forces de l'ordre birmanes ces deux dernières semaines. La mousson s'achevant et la mer d'Andaman étant par conséquent plus calme, les candidats au départ reprennent la mer, au péril de leur vie, sur des embarcations précaires.

    Au total, ce sont une dizaine de bateaux qui ont quitté la Birmanie depuis mi-octobre, avec des centaines de Rohingyas à bord, selon les données de l'ONG Arakan Project, qui tente de recenser l'exode des Rohingyas.

    Depuis août 2017, plus de 720 000 Rohingyas ont fui les exactions de l'armée birmane et de milices bouddhistes et se sont pour leur part réfugiés au Bangladesh.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.