GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Mardi 22 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 24 Janvier
Vendredi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot/Fichage ethnique: la Ligue inflige au PSG une amende de 100000 euros
    • L'astronaute Thomas Pesquet devrait retourner «très bientôt» dans l'espace (ministre)
    Asie-Pacifique

    Le Japon assouplit sa législation sur l'accueil des travailleurs étrangers

    media La Chambre haute du Japon a adopté une loi assouplissant l'accueil des travailleurs étrangers, le 7 décembre 2018. Kazuhiro NOGI / AFP

    La coalition au pouvoir du Premier ministre japonais Shinzo Abe a fait voter dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 décembre une loi autorisant l'accueil de davantage de travailleurs étrangers afin de combler en partie la pénurie de main-d'œuvre.

    La Chambre haute a adopté le texte aux premières heures de samedi. La Chambre basse l'avait voté fin novembre. Au travers de ce nouveau programme, le gouvernement prévoit d'attirer quelque 345 000 travailleurs étrangers pour une période de cinq ans dans des secteurs précis dont le bâtiment, les services de restauration, les soins aux personnes âgées.

    La loi crée un nouveau statut de visa, qui permettra en théorie à des immigrés ayant des qualifications inférieures à celles habituellement requises d'entrer sur le territoire japonais pour y travailler durant cinq ans. Deux sous-catégories existeront et les personnes remplissant les conditions les plus élevées (en termes de compétences professionnelles et d'aptitudes en langue japonaise) pourront faire venir leur famille et obtenir un visa permanent.

    Opposition vent debout

    Mais le contenu du texte fait l'objet de vives critiques de l'opposition. Elle s’interroge sur le risque d'une pression à la baisse des salaires dans le pays, sur la façon dont ces migrants pourront être intégrés dans le système japonais de protection sociale ainsi que des inquiétudes sur une possible exploitation de ces personnes.

    Nombre des travailleurs étrangers peu qualifiés du Japon se trouvent dans le pays dans le cadre d'un programme dit de « formation technique », accusé à de nombreuses reprises de cas d'abus de personnes employées par des entreprises sans scrupules.

    Manque de main d’œuvre

    Les entreprises japonaises demandent depuis longtemps que les lois sur l'immigration soient assouplies au Japon, où le taux de chômage tourne autour de 2,5%. Le manque de bras s'aggrave dans l'archipel, dont la population vieillit et décline.

    « Notre objectif est de commencer en avril 2019 car il nous faut rapidement lancer ce nouveau système afin de pallier le manque de main-d'œuvre », avait déclaré jeudi le Premier ministre Abe. Mais les partis d'opposition affirment que la nouvelle loi n'aborde pas la question de l'impact potentiel sur la société japonaise de l'arrivée de nouveaux cols bleus et ne protège pas les droits de ces travailleurs étrangers.

    Dans une tentative d'empêcher que la loi passe, les partis d'opposition ont déposé des motions de censure à l'encontre de Shinzo Abe et du ministre de la Justice, Takashi Yamashita, mais celles-ci ont été rejetées par les parlementaires de la coalition au pouvoir.

    (avec AFP)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.