GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: le parti du Congrès revient au pouvoir dans plusieurs fiefs du BJP de Modi

    media Les partisans du parti du Congrès célèbrent la victoire, à New Delhi, le 11 décembre 2018. REUTERS/Adnan Abidi

    En Inde, les résultats des élections a l’Assemblée régionale dans cinq Etats ont tourné a l’avantage du principal parti d’opposition. Le parti du Congrès revient notamment au pouvoir dans plusieurs fiefs du BJP, le parti nationaliste hindou du Premier ministre Narendra Modi. Ces résultats donnent une nouvelle impulsion a l’opposition, à six mois des élections législatives.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

    Les partisans et sympathisants du Congrès ont laissé éclater leur joie devant le QG du parti à New Delhi ce mardi, pour célébrer des victoires électorales, devenues rares ces dernières années. La formation de Rahul Gandhi est revenue au pouvoir Rajasthan. Mais le Congrès s’est surtout imposé dans le centre de l’Inde au Chhattisgarh et est à une poignée de sièges d’une majorité absolue au Madhya Pradesh, deux bastions du BJP, le parti nationaliste hindou au pouvoir.

    Le Congrès avait essuyé des défaites cuisantes il y a 5 ans dans ces trois Etats. Le début d’une période de disette électorale, cimentée par l’arrivée triomphale du BJP au pouvoir en Inde en 2014 . Le parti de Narendra Modi, avait ensuite progressivement mis la main sur les deux tiers des Etats indiens ces dernières années. Mais M. Modi a concédé mardi soir la défaite de son parti lors de ce scrutin.

    Il est encore trop tôt pour prédire que cette tendance perdurera lors des élections législatives en mai prochain. Mais ces résultats remettent incontestablement le parti du Congrès en selle. Ils lui rendent surtout sa crédibilité pour s’allier avec les nombreux partis régionaux du pays et s’imposer à nouveau comme le fer-de-lance légitime de l’opposition.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.