GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
Aujourd'hui
Mercredi 27 Mars
Jeudi 28 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Comores: Azali Assoumani réélu président dès le 1er tour selon la Céni avec 77% des voix ; l'opposition conteste le résultat
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    L'Australie reconnaît Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël

    media Dans ses propos du 15 décembre, Scott Morrison a tancé l'ONU, qui «harcèle» Israël avec des résolutions «partisanes». AAP/Mick Tsikas/via REUTERS

    L'Australie a annoncé, ce 15 décembre, reconnaître Jérusalem-Ouest comme capitale de l'Etat d'Israël. Canberra n'a pas osé aller aussi loin que son « grand frère » et allié américain, qui considère, lui, l'ensemble de Jérusalem comme la capitale israélienne. Dans son discours ce matin, le Premier ministre, Scott Morrison, a tenté de concilier sa nouvelle vision pro-israélienne avec la doctrine australienne en vigueur jusqu'à présent, qui privilégie toujours la solution à deux Etats.

    Avec notre correspondante à Melbourne, Caroline Lafargue

    Face à Israël, le Premier ministre australien a tracé non pas une ligne politique, mais un véritable zig-zag : si Scott Morrison a reconnu Jérusalem-Ouest capitale d'Israël, l'ambassade australienne restera à Tel-Aviv. Elle déménagera quand un accord de paix aura été trouvé avec les Palestiniens.

    Scott Morrison a tancé l'ONU

    Le Premier ministre a tancé l'ONU, qui « harcèle » Israël avec des résolutions « partisanes ». mais parallèlement, il a promis de reconnaître Jerusalem-Est comme capitale d'un potentiel Etat palestinien. En Australie, les réactions sont partagées. Une organisation représentant la communauté juive de l'Etat de Sydney accueille favorablement le choix de Jérusalem-Ouest par l'Australie, même si Israël considère que Jérusalem doit être sa capitale une et indivisible.

    Un boycott des produits australiens ?

    Quant au Réseau australien de soutien à la Palestine, il estime que l'Australie récompense Israël pour sa politique d'expansion territoriale, et donc « sabote le processus de paix ». Enfin, beaucoup redoutent le boycott des produits agricoles australiens par les pays soutenant la Palestine et la colère de l'Indonésie, qui avait suspendu la négociation d'un accord de libre-échange avec l'Australie pour l'inciter à garder son ambassade à Tel-Aviv.

    Enfin, la direction palestinienne a qualifié d'« irresponsable » la décision de l'Australie de reconnaître Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël, estimant qu'elle viole le droit international. En effet, « Le statut final de l'ensemble de Jérusalem doit être déterminé lors de négociations », a déclaré un haut responsable palestinien, Saëb Erekat, dans un communiqué.

    ANALYSE

    C'est surtout une question de politique interne en Australie. [...] Mais c'est d'une bêtise diplomatique totale.

    David Camroux

    Professeur à Sciences Po

    15/12/2018 - par Domitille Piron Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.