GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Asie-Pacifique

    Le Vietnam lance sa loi sur la cybersécurité qui limite la liberté d’expression

    media Des internautes à Hanoï. AFP/Hoang Dinh Nam

    Ce mardi est entrée en vigueur au Vietnam une loi relative à la cybersécurité qui confère aux autorités des pouvoirs très étendus et le moyen de surveiller Internet. Dans un pays où les médias sont aux ordres du Parti communiste et où toute dissidence est sévèrement réprimée, cette nouvelle loi est un nouveau coup dur pour la liberté d'expression.

    Le gouvernement vietnamien qui contrôle déjà la totalité des médias et dispose de lois punissant sévèrement les voix dissidentes, cherche désormais à museler davantage le pays.

    Depuis un peu plus de 2 ans et l'arrivée au pouvoir de l'aile conservatrice, le parti unique use et abuse des articles du Code pénal qui punissent de lourdes peines de prison toute personne qui ose critiquer le pouvoir.

    La nouvelle loi draconienne qui entre en vigueur ce mardi est censée déjouer les cyberattaques. Elle vise en réalité à surveiller, contrôler, traquer et fermer tous les comptes jugés « hostiles et réactionnaires », autrement dit menaçants pour le régime.

    Le texte contraint ainsi les entreprises internet à retirer sous 24h les contenus inappropriés et à transmettre aux autorités les données privées des utilisateurs.

    Pas moins de 55 millions de Vietnamiens disposent de comptes sur Facebook soit plus de la moitié de la population. Un danger estime Hanoï qui a déployé l'an dernier une unité cybernétique forte de 10 000 hommes pour contrôler les échanges sur la Toile et poursuivre en justice les internautes réfractaires.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.