GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: la tempête Pabuk bloque de nombreux touristes sur les îles

    media En Thaïlande, sur cette plage du sud du pays, un drapeau rouge flotte à l'approche de la tempête Pabuk. REUTERS/Krittapas Chaipimon

    De très nombreux touristes restent bloqués sur des îles du golfe de Thaïlande alors que les aéroports régionaux sont fermés et que les bateaux restent à quai à l'approche de la tempête tropicale Pabuk, qui doit frapper la région, vendredi 4 janvier au soir.

    Des îles du golfe de Thaïlande, particulièrement prisées au moment des fêtes de fin d'année, notamment Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, « seront touchées, car Pabuk est immense », a déclaré Phuwieng Prakhammintara, directeur du centre météorologique thaïlandais. Deux aéroports régionaux - Nakhon Si Thammarat et Koh Samui - ont été fermés jusqu'à samedi, bloquant un grand nombre de vacanciers désormais totalement isolés du continent.

    « Pas peur »

    A Koh Phangan seulement, réputée pour ses fêtes de la pleine lune (Full Moon parties) « 10 000 touristes sont toujours sur place », a déclaré à l'AFP Krikkrai Songthanee, chef du district de l'île. « J'ai parlé à certains d'entre eux la nuit dernière. Ils n'ont pas peur, ils comprennent la situation », a-t-il ajouté. Sur Koh Tao, l'un des meilleurs sites de plongée d'Asie du Sud-Est, résidents et vacanciers se préparent aussi à affronter la tempête. « Le temps se dégrade et le vent se lève. J'ai fini d'acheter des provisions (...) Mais il n'y a pas de gaz partout et le supermarché est déjà à court de certains produits », a raconté un moniteur de plongée espagnol qui a requis l'anonymat.

    Pabuk, première tempête tropicale à frapper cette partie du pays en dehors de la saison de la mousson depuis environ trente ans, s'est renforcée ces dernières heures avec des vents soufflants à 75 km/h et des vagues pouvant atteindre cinq mètres. Le pire est attendu vendredi dans la soirée, mais il est peu probable qu'elle se transforme en typhon, d'après les météorologistes. Après avoir touché le golfe de Thaïlande, Pabuk devrait perdre en intensité au-dessus de la mer d'Andaman, où se trouvent les stations touristiques de Krabi et de Phuket, puis vers le parc national de Similan, un paradis pour les plongeurs.

    « Très vide »

    Des dizaines de milliers de touristes ont d'ores et déjà fui la zone depuis mercredi. « C'est très vide. Les plages sont désertes », a relevé Pui Suriwan, un résident de Koh Phangan. Partout, des drapeaux rouges ont été mis en place pour interdire la baignade. L'économie thaïlandaise est fortement tributaire du tourisme. Le royaume devrait accueillir un nombre record de 40 millions de visiteurs cette année, dont une majorité se rendent dans les stations balnéaires du sud.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.