GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: plus de peur que de mal après le passage de la tempête Pabuk

    media Certaines infrastructures électriques n'ont pas tenu au passage de la tempête Pabuk. Province de Nakhon Si Thammarat, le 4 janvier 2019. REUTERS/Krittapas Chaipimon

    Si son passage dans le sud de la Thaïlande a épargné les îles particulièrement touristiques du golfe, la tempête Pabuk, rétrogradée ce samedi 5 janvier 2019 en dépression, a néanmoins provoqué de graves inondations et des pannes de courant. Près de 30 000 personnes ont trouvé refuge dans des centres d'évacuation.

    Première tempête tropicale à frapper la Thaïlande depuis 30 ans, Pabuk a entraîné des vents violents soufflant jusqu'à 75 km/h, des vagues de 3 à 5 mètres de haut et des pluies torrentielles.

    La tempête a été rétrogradée samedi matin alors qu'elle s'éloignait du royaume, après s'être déplacée sur la mer d'Andaman, où se trouvent les stations touristiques de Krabi et de Phuket.

    Vendredi, l'œil de Pabuk a évité de peu les îles très prisées de Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, dans le golfe de Thaïlande. Des centaines de touristes y restaient bloqués ce samedi matin.

    Les ferrys sont restés à quai. Trois aéroports régionaux devraient néanmoins rouvrir dans la journée. Les drapeaux rouges interdisant la baignade n'ont toutefois pas encore été retirés sur toutes les plages.

    Aucun bilan n'a été fourni à ce stade par les autorités. Un pêcheur de la province de Pattani, près de la Malaisie, est mort vendredi matin. Un autre membre de l'équipage est toujours porté disparu.

    Les autorités thaïlandaises avaient ouvert de multiples abris. Sur le continent, plus de 200 000 foyers ont été privés d'électricité dans quatre provinces, notamment celles de Nakon Si Thammarat et de Surat Thani.

    « Le courant n'est toujours pas rétabli dans quelque 30 000 foyers », selon le département de la prévention et de l'atténuation des catastrophes. En 1989, le typhon Gay avait coûté la vie à des centaines de personnes.

    → À relire : En Thaïlande, la tempête Pabuk bloque de nombreux touristes sur les îles

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.