GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Nageurs israéliens exclus: la Malaisie privée de Mondiaux paralympiques de natation

    media Compétition de natation à Kuala Lumpur, en août 2017. ADEK BERRY / AFP

    La Malaisie n'organisera finalement pas les Mondiaux 2019 de natation paralympique. La compétition qui devait avoir lieu l'été prochain vient de lui être retirée par le Comité international paralympique, qui sanctionne son refus d'accueillir les nageurs israéliens.

    « Quand un pays hôte exclut des athlètes d'une nation particulière pour des raisons politiques, nous n'avons aucune autre alternative que de chercher un nouvel hôte pour les championnats. ». C'est par ces mots que le président du Comité international paralympique a annoncé que la Malaisie se voyait retirer l'organisation des Mondiaux paralympiques de natation.

    Le pays a été choisi en 2017 pour accueillir cette compétition internationale, mais c'est l'arrivée d'un nouveau gouvernement l'année suivante qui a changé la donne. Récemment le Premier ministre et le chef de la diplomatie ont annoncé qu'ils refuseraient d'accueillir les nageurs israéliens, au nom du soutien à la cause palestinienne. Israël avait alors parlé d'une décision « honteuse ». Les deux pays n'entretiennent aucune relation diplomatique.

    Les incidents de ce type sont fréquents. En 2018, la Fédération internationale de judo a suspendu un tournoi en Tunisie et un autre aux Emirats arabes unis. Ces deux pays refusant de garantir que les athlètes israéliens pourraient y participer avec leur drapeau et leur hymne national. Les Emirats avaient finalement accepté ces conditions et ont pu accueillir la compétition.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.